DÉMONS

Demons de Lamberto Bava - 1985 / Horreur

Titre : Demons

Genre : Horreur

Titre Original : Demoni

Année : 1985

Réalisateur : Lamberto Bava

Acteurs : Karl Zinny, Natasha Hovey, Urbano Barberini, Fiore Argento, Paola Cozzo, Fabiola Toledo, Nicoletta Elmi, Stelio Candelli, Nicole Tessier...

Durée : 1h28

 

Synopsis :

Dans le hall d'un cinéma, une femme essaie un masque de démon et se blesse la joue en l’ôtant. Lorsque le film commence, la salle frissonne car l'un des personnages se blesse en ôtant un masque de démon puis, devient un monstre massacrant ses amis. Dès cet instant, la femme blessée se transforme en monstre et sème la panique dans la salle.

 

Même si il est moins talentueux que son père dans la réalisation, Lamberto Bava n’en demeure pas moins un réalisateur que j’apprécie beaucoup. Il a réalisé pas mal de séries B vraiment sympathique à l’instar de La Maison De La Terreur ou encore Le Monstre De L’Apocalypse. Il est également reconnu pour sa saga fantastique culte La Caverne De La Rose D’Or mais moi y’a deux films que j’apprécie encore plus dans sa filmographie ce sont Démons 1 et 2 !

 

Je viens de me rendre compte que j’avais fais précédemment la critique de Démons 2 mais que je n’avais pas mise en ligne celle du premier opus ! Honte à moi… Je rectifie ça de suite ;)

Demons de Lamberto Bava - 1985 / Horreur

Vous aimez les films gore à l’ancienne ? Alors Démons vous plaira à coup sûr !

 

Le scénario n’est pas ce qu’il y a de mieux mais la mise en scène décape ! Du coup, ce film qui aurait pu être un gros nanar et au final réussi et on passe un excellent moment devant.

 

Démons, c’est l’histoire de jeunes gens qui sont invités à la projection d’un film dans un cinéma, apparemment récemment ouvert. Dans le hall d’entrée y figure une statue avec un masque particulier. Une des jeunes femmes va s’amuser à se le mettre sur le visage et va se couper avec… le masque étant en acier très tranchant… Quelques minutes plus tard, une fois la projection lancée, les spectateurs vont se rendre compte que le film projeté est un film d’horreur et que le masque du hall d’entrée est aussi dans le film… et qu’il s’avère être un objet maléfique qui transforme quiconque se blessant avec en démon assoiffé de sang… Bientôt le carnage va commencer dans le cinéma puisque la jeune femme va se transformer et contaminer les autres spectateurs un par un…

Demons de Lamberto Bava - 1985 / Horreur

Oui comme je l’ai dis un peu plus haut, le scénario semble à première vue un peu bizarroïde mais c’est tellement bien mis en scène qu’au final ça passe tout seul.

 

Lamberto Bava ne se prend pas du tout au sérieux et on se retrouve devant un film bien gore, distillant scènes oppressantes avec scènes comiques, et comme tout film d’horreur italien des années 80 qui se respecte, la bande son du film est ici encore une fois magistrale ! Dans Démons c’est le génial Claudio Simonetti qui a composé l’intégralité de la B.O et ça déboite vraiment ! La musique est parfaite !

 

Les lieux sont également bien choisis. Le film démarre sur une introduction dans le métro, un lieu toujours assez inquiétant, notamment quand on est seul et qu’un monsieur bizarre semble vous épier et vous suivre… Puis le film va se poursuivre de façon plus claustrophobe, puisque qu’on va se retrouver à huit clos dans le fameux cinéma. Un cinoche vraiment beau et qui sent bon les années 80.

 

Ce fameux ciné va donc devenir un antre de l’horreur pour nos pauvres protagonistes puisqu’ils vont devoir tout faire pour survivre face à ses démons, qui vont s’avérer être sans pitié et sanguinaires à souhait… Pour notre plus grand plaisir à nous !

Demons de Lamberto Bava - 1985 / Horreur

Surtout qu’en prime les effets spéciaux sont tout bonnement excellents !

 

Commençons par le look des démons qui sont incroyablement bien faits. Ils ont vraiment des dégaines impressionnantes avec leurs yeux rouges sang, leurs dents pourries et leurs peaux en putréfaction. Même de nos jours je les trouve toujours aussi classe ces démons.

 

D’ailleurs certaines scènes de transformations (devenus totalement cultes de nos jours) ont étaient pompées depuis dans des films plus récents. La première transformation dans les toilettes du cinéma me fait toujours le même effet à chaque visionnement ! J’adore. C’est gore, c’est coloré, une sorte de mélange de Evil Dead pour la dégaine des démons et Street Trash pour le gore jaune fluo, vert et rouge pétant.

Demons de Lamberto Bava - 1985 / Horreur

Lamberto Bava ne vas pas lésiner sur les moyens, question hémoglobine, car le sang va couler et gicler un peu partout pour notre plus grand plaisir. Oui les démons vont s’avérer être très efficaces sur ce point.

 

Je trouve juste dommage qu’il  y ait quelques lenteurs vers la fin du métrage et que le groupe de punks qui va entrer au milieu de l’histoire, va être expédié en charpie trop trop rapidement ! Il y avait matière à creuser leurs personnages car ils avaient vraiment du charisme et l’allure bien typique des années 80… Tant pis.

Demons de Lamberto Bava - 1985 / Horreur

Reste une fin totalement débridée et cerise sur le gâteau : sans happy end ! Que j’aime ces réalisateurs Italiens ! Les seuls qui ont les « corones » de terminer leurs films sur une touche sans espoir et où seul le mal l’emporte.

 

La fin de Démons s’avère vraiment bien dark et sans concessions aucunes. D’ailleurs l’image de clôture est vraiment surprenante car on ne s’y attend pas du tout. Vraiment fun comme scène de fin. J’adhère à cette vision du macabre et on sent qu’il y a un certain Dario Argento à l’écriture du script et à la production.

Demons de Lamberto Bava - 1985 / Horreur

Pour conclure, Démons a toutes les qualités du film culte des années 80 : une mise en scène décapante, du gore à la pelle, des démons voraces et vraiment bien faits et une bande son magistralement macabre comme seul les italiens savent les faire ! Le tout nous dirigeant vers une fin bien dark.

Si vous êtes allergiques aux happy ends bien chiantes et prévisibles et bien bonne nouvelle ! Car ici il n’y en a pas ! Une fin machiavélique dans la lignée des films de Fulci et Argento. Seul bémol, un passage à vide vers la fin et l’interprétation n’est pas toujours très juste. Je lui retire donc un point et lui octroie donc la note de 4/5.


Note d'Anto

La Bande Annonce :

Images du film :


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2019 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leursauteurs ou ayants droits respectifs.