"Permet de faire des recherches précises sur le site en toute simplicité en tapant des mots-clés!"

Notre page Facebook

Notre chaîne Youtube


DEAD MINE

Dead Mine de Steven Sheil - 2012 / Horreur

Titre : Dead Mine

Genre : Horreur

Titre Original : Dead Mine

Année : 2012

Réalisateur : Steven Sheil

Durée : 1h27

 

Synopsis :
Des explorateurs se rendent sur une île indonésienne dans le but de mettre la main sur un trésor. Sur place, ils sont contraints de se cacher dans une mine abandonnée du fait d'une attaque d'un groupe armé. Mais le pire est à venir, puisque des créatures radioactives peuplent cette mine...

Casting :

Doté d’une jolie affiche bien accrocheuse, produit  par les studios HBO (Walking Dead, Game Of Thrones…) et avec à la réalisation Steven Sheil : le réalisateur du sympathique Mum & Dad ! Le film Dead Mine a, à première vue, tous les ingrédients pour être un bon DTV !

 

L’histoire de Dead Mine tourne autour d’un groupe d’explorateurs, ils sont en expédition top secrète sur une île Indonésienne, à la recherche d’un trésor qui daterait de la seconde guerre mondiale. Suite à une attaque, ils se réfugient dans une mine… Rapidement, ils vont devenir les proies de créatures très violentes…

Il est clair qu’à première vue, le synopsis de Dead Mine ressemble énormément à celui de The Descent ! J’ai vraiment cru que j’allais assister à un remake mais au final non.

 

Premièrement, dans Dead Mine, vous pouvez oublier toute sensation d’oppression et de claustrophobie… Malgré que les protagonistes soient, comme dans The Descent, enfermés dans une mine où aucune issue ne semble possible...La façon dont le réalisateur filme les lieux fait qu’on n’a pas cette sensation d’enfermement ! Il n’a pas assez travaillé le côté huit-clos, montrant des plans de loin, il y a trop d’espaces pour qu’on y ressente quoique ce soit. De plus le jeu de lumières est lui aussi mal exploité, c’est vraiment trop clair pour qu’on ait véritablement l’impression d’être dans les entrailles de la Terre ! Il aurait du miser sur un jeu un peu plus sombre…

 

D’autre part, les créatures n’ont, elles aussi, rien à voir avec celle de The Descent. Ici, le réalisateur va donc reprendre les faits qui se sont déroulés dans le camp 731 ! Et je trouve l’idée plutôt judicieuse car je ne m’y attendais pas, de surcroit !

Pour ceux qui ne connaissent pas l’histoire du camp 731, je vous conseille d’aller lire le dossier sur ce sujet, dans notre rubrique Mythes & Légendes Urbaines.  Dead Mine exploit donc ce sujet, les créatures vont se révéler être des prisonniers de guerre, qui ont subit des expériences étranges… Cela les a transformés en machines de guerre increvables, un peu à l’instar des zombies nazis dans Outpost. Sauf que dans Dead Mine, ils ont un peu l’apparence des Crawlers de The Descent, mélangé à l’allure des monstres du film The Gates Of Hell.

 

Au final ça donnes des créatures à l’aspect plutôt flippante ! Malheureusement, je trouve que le réalisateur va mal les exploiter ! On va avoir droit, bien entendu, à quelques scènes plutôt sanguinolentes mais comparé au film de Neil Marshall… et bien c’est vraiment soft !

De plus, le jeu d’acteurs laisse par moment vraiment à désirer et les différents personnages sont bien trop caricaturaux ! On va avoir droit au chef d’entreprise véreux, accompagné de sa grognasse vénale… Des militaires qui on tout dans les bras et rien dans le ciboulot… La scientifique intelligente mais chiante… L’ancien militaire devenu gentil… Bref typiquement le casting de base pour un téléfilm qui se regarde mais qui reste pas dans les annales.

 

C’est dommage car le film est rempli de bonnes intentions et de bonnes idées mais c’est au final un film moyen, qu’on voit une fois et qu’on oublie aussi vite…

 

Ah oui, j’allais oublier, préparez le café lors des quarante premières minutes du film ! car après une scène d’intro assez intéressante, il va falloir attendre quarante minutes avant que les bestioles se décident enfin à se manifester ! Autrement dit, pendant 40 minutes vous allez somnoler devant des personnages se baladant dans une mine sans qu’il ne se passe quoique ce soit ! Heureusement,  le rythme va radicalement changer une fois que les créatures vont enfin être mises en scène ! et comme je le disais un peu plus haut, heureusement également que le réalisateur va avoir la judicieuse idée de creuser l’histoire de son film autour du camp 731 ! Car si, il s’était simplement contenté de plagier The Descent, ça aurait vraiment été un très mauvais film !

Honnêtement tant mieux, les cinquante minutes restantes sont plutôt pas mal, même si certains effets spéciaux et costumes font par moment un peu kitsch… Le principal c’est qu’on ne s’ennuie plus et que l’action est enfin au rendez-vous. Après je pense que le réalisateur a tout de même ratissé un peu trop large… Du camp 731, on va également avoir droit à une armée de soldats zombie, qui n’est autre que la garde impériale chinoise de l’empereur Quin Shi Huangdi ! Oui quand même ! Mais ça va permettre de plonger dans la pure série B divertissante et sympatoche.

 

La fin du film en revanche est un peu trop brutale à mon gout ! J’avais l’impression de replonger dans les films des années 60 ! Souvenez-vous, ces films où généralement la créature mourrait et hop on voyait un gros THE END apparaitre à l’écran... puis le réalisateur balançait son générique de fin… !

C’est exactement ce même procédé qu’utilise Steve Sheil ici ! Je n’aime pas trop ce genre de fin, c’est trop expédié à la va-vite ! Quoique qu’ici, à l’inverse des productions des années 60, ça finit pas en happy-end, c’est tout de même une légère consolation !

Pour conclure, Dead Mine avait toutes les cartes en main pour être un excellent DTV : un bon réalisateur, une bonne boite de production, un budget confortable… pourtant le film est au final plus que moyen !

L’histoire est plutôt bonne mais le réalisateur à ratissé trop large et ça part un peu dans tous les sens… De plus, les quarante premières minutes paraissent interminables et sont vraiment chiantes… Quelques séquences sont tout de même sympas et les monstres très réussis. Dead Mine est en quelques sorte une « série B popcorn » distrayante mais vite vu, vite oubliée. C’est moyen quoi…

 

Note d'Anto

La Bande Annonce :

Images du film :


© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2017 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs.