BURGER KILL

Burger Kill de Brendan Cowles & Shane Kuhn - 2007

Titre : Burger Kill

Genre : Slasher

Titre Original : Drive Thru

Année : 2007

Réalisateurs : Brendan Cowles & Shane Kuhn

Acteurs : Leighton Meester, Nicholas D'agosto, Van De La Plante, Melora Hardin, Lola Glaudini, Larry Joe Campbell, Penn Badgley...

Durée : 1h23

 

Synopsis :

Pour Mackenzie Carpenter, charmante habitante de Blanca Carne en Californie, une seule chose peut la faire mourir : l'ennui... Mais c'était avant qu'Horny le clown ne fasse son apparition ! Celui qu'on prenait pour un simple panneau publicitaire pour le fast food local se révèle être un tueur en série de premier choix, bien décider à rajouter une tranche à son hamburger quotidien ! Tandis que les victimes pleuvent autour de Mackenzie, elle se rend compte que son lien secret avec Horny pourrait bien faire d'elle la prochaine friandise au menu...

Avouons-le chers amis coulrophobes, l’un des clowns les plus effrayants de notre temps est celui qui nous offre une nourriture mauvaise pour la santé, mais qu’on aime quand même. Ronald McDonald, effigie par excellence de la chaîne américaine de fast-food Mc Donald, est un des clowns les plus effrayants au monde, pourtant, il est juste là pour faire rire les enfants et faire vendre ses produits. Comme le clown est (normalement) un ami des enfants, les équipes de marketing de la chaîne ont créées une effigie à l’image de ce personnage qui fait rire.

Un film d’horreur a donc décidé de jouer là-dessus avec un tueur qui a l’apparence d’un clown au look assez futuriste et qui est l’icône d’une chaîne de fast-food fictive.

Burger Kill de Brendan Cowles & Shane Kuhn - 2007

Burger Kill, sorti en 2007, introduit les aventures d’une gentille petite adolescente, Mackenzie, nom ironiquement très politisé, totalement contre le parti américain républicaine et chanteuse de rock de temps à autres. Celle-ci doit lutter contre un étrange personnage, très rapide, avec des pouvoirs particuliers, des armes blanches à l’apparence futuriste et... un nez rouge. Ce personnage venant de l’enfer se trouve être un clown, ou plutôt un personnage sous un masque, avec une voix robotique et des yeux jaunes. Ce clown a donc l’apparence de Horny le clown, icône d’un fast food local.


Ce masque est blanc, avec un nez rond rouge, des cernes bien noirs et des cheveux en pique orange, à la manière des saïyens de Dragon Ball Z. Sa bouche, grande ouverte, est une sorte de grille, rappelant que ce clown est au départ un haut-parleur pour le drive du fast food.

Burger Kill de Brendan Cowles & Shane Kuhn - 2007

Ce horny le clown peut avoir pour certain un côté effrayant. Un clown de l’enfer qui tue des jeunes pour se venger. Comme tout film slasher qui se respecte, on parle beaucoup de vengeance, ce qui est le cas ici. Horny le Clown compte bien se venger des enfants des personnes qui l’ont envoyé en enfer, dont Mackenzie. Sa mère fut une instigatrice de la mort d’Horny car celui-ci était amoureux d’elle.


En bref, c’est tout simplement un film de série B : pas de gros moyens, pas un gros budget, donc pas une grosse qualité. Le film est un peu barré, long sur certains passages et ne nous tient pas toujours en haleine. Tout d’abord, un conseil si vous l’avez pas encore vu, ne le regardez pas en VF... les interprètes semblent avoir perdus leur âme, au vu de la performance de leur doublage. Les acteurs ne sont pas toujours crédibles, ils sont parfois ridicules. Le genre du Slasher a toujours besoin de pauvres adolescents paumés pour faire un film, je n’ai jamais compris pourquoi car le film est tout de suite peu crédible et mauvais.


Leighton Meester, l’interprète de Mackenzie, n’est pas aussi mauvaise. Elle sait tenir tête face au clown, même si ses cris sont horribles pour l’ouïe. Le vrai problème avec son personnage, c’est son discours trop anti-républicain, à l’extrême. On sent tout de suite le positionnement politique du réalisateur alors qu’au départ, le film est un Slasher, pas un thriller politique. On s’en lasse très vite !

Burger Kill de Brendan Cowles & Shane Kuhn - 2007

En ce qui concerne notre ami le clown, Horny a de quoi effrayer un peu. Il apparaît par surprise, adore tuer avec ses armes de l’enfer et toujours balancer trois ou quatre petites citations bien noires. Certaines d’entres elles sont pas mal dont : « ta commande est prête bouffon ; et avec les compliments du meilleur employé du mois »... tandis que d’autres le sont un peu moins, comme quand il écrit sur un tableau dans la chambre de Mackenzie : « Vive G.W Bush », juste pour la faire rager. Quand je vous disais que ce film est trop politisé...

Burger Kill est parfois un peu long, entre séance de spiritisme interminable et longues discussions sur les prochaines élections, le film prend quand même de la hauteur par l’originalité des meurtres (micro-onde, friture, hache...).

Burger Kill de Brendan Cowles & Shane Kuhn - 2007

En conclusion, Burger Kill rehausse un peu la barre des Slasher Movie avec des clowns. Ce n’est certainement pas un chef-d’œuvre, mais ça reste un petit film de série B très correct, qui a su me divertir, avec une bande-son métal très appréciable et un personnage sombre très attractif. Le film aurait pu être mieux si son discours politique avait était vraiment réduit ou plus dilué dans l’humour et l’ironie. Brendan Crowles, le réalisateur montre bien son côté démocrate et compte bien nous séduire en diabolisant les républicains. Donc, essayez de laisser de côté la gue-guerre politique pour apprécier ce petit slasher sans prétention.


Note de Charlie

La Bande Annonce :


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2019 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs.