ARACHNOPHOBIE

Arachnophobie de Frank Marshall - 1990 Horreur

Titre : Arachnophobie

Genre : Horreur

Titre Original : Arachnophobia

Année : 1990

Réalisateur : Frank Marshall

Acteurs : Jeff Daniels, John Sands, John Goodman

 

Synopsis :

Le Dr Ross Jennings emménage dans une petite ville et découvre que la cause de sa phobie l'a précédé et qu'elle terrorise tous les habitants. Cet homme qui n'a pas vocation de héros doit alors surmonter sa panique des araignées. Il va essayer de sauver les habitants de la ville... à moins qu'il ne soit déjà trop tard.

Critique du film d'horreur Arachnophobie de Frank Marshall par Charlie - Horror-Scaryweb.com

Arachnophobie : Peur des araignées et autres espèces de la classe des arachnides (anthropodes à 8 pattes sans ailes ni antennes : scorpions ou acariens). Ce n‘est pas une peur de se faire mordre ou piquer, mais une peur de leur apparence propre. Cette phobie touche plus des 3/4 de la population mondiale !

(On ne le dit jamais assez, ce qui est pire que de voir une araignée dans sa chambre, c’est quand on ne la voit PLUS !)

Arachnophobie de Frank Marshall - 1990

L’image ci-dessus vous présente la très charmante (et très crainte) Théraphosa Blondi, connu aussi sous le nom de « Tarentule Goliath Mangeuse d’oiseaux ». Cette espèce d’arachnide n’existe que dans les forêts humides d’Amazonie. Hollywood a cru bon de nous l’amener sur le devant de la scène dans ce film d’épouvante très réussi.


Depuis les années 70, les araignées fascinent l’homme, à tel point qu’il décida de s’en servir dans des films, non pas comme animaux de compagnie mais comme insecte horrible, envahissant et méchant.

Arachnophobie de Frank Marshall - 1990

Dans le cinéma, on a surtout donné à l’araignée, l’apparence d’un monstre velu sur 8 pattes, pouvant engloutir un humain moyen en entier. Les films n’ont cessés de leur donner des capacités les rendant plus fortes, plus rapides, pouvant sauter très haut. On peut nommer des films comme Spiders, Ice Spiders, ou encore le très amusant Arack Attack : les monstres à huit pattes.

 

En 1990, Franck Marshall décide d’exposer sa propre vision des choses, et va réaliser l’un des plus grands films d’épouvante qui traite de ces petites bestioles. Certainement pas en les grossissant à une taille titanesque mais en les représentant telles qu’elles le sont en vrai. Petites, grimpantes, imprévisibles, se cachant dans les moindres recoins.

Arachnophobie de Frank Marshall - 1990

Ce qui fait le suspense de ce film, c’est de représenter les différentes capacités qu’on les araignées, et notamment les tarentules, pour attaquer, se fondre dans le décor, et se déplacer dans la discrétion la plus totale. De fil en aiguille, alors que la mère porteuse procréer à une vitesse inquiétante, ces petites bestioles s’introduisent dans tous les recoins, parfois dans endroits incongrus, comme dans un lavabo.


Note importante : durant le tournage, la société Reptile Rentals (qui s’occupe de fournir les reptiles et insectes pour les tournages de films hollywoodiens) a fait venir spécialement d’Amazonie et de Nouvelle-Zélande, ces petites bêtes sur le sol Américain. Cette société s’occupe de tout transfert et a comptée dans bon nombre de générique de films pour leur travail (Des serpents dans l’avionGodzilla, Hellraiser 4, Jurassik Park, Men in Black, etc…).

Arachnophobie de Frank Marshall - 1990

Du côté des acteurs, on ne peut pas féliciter (ni blâmer non plus) la performance de Jeff Daniels. On le reconnaît plus dans la comédie au côté de Jim Carrey dans Dumb and Dumber, ou au côté de Glenn Close dans Les 101 Dalmatiens. Comme beaucoup d’autres acteurs qui ont voulu changer un peu de registre, le résultat final est décevant, ou dans le meilleur des cas, simple et sans profondeur (c’est le cas de notre ami Jeff Daniels).


Cependant, on ne peut écarter la performance de John Goodman dans le rôle du désinsectiseur. Il ajoute une touche légère d’humour qui allège le film, sans pour autant lui faire perdre sa crédibilité et le faire tomber dans la comédie.


Mais au final, leur jeu d’acteur est assez dilué car on laisse bien de la place à nos amies les araignées qui prennent une personnalité. On les présente comme organisées et intelligentes.

Arachnophobie de Frank Marshall - 1990

En conclusion, Arachnophobie est un très bon film, réussissant à montrer la vraie nature des araignées, sans pour autant leur donner des capacités monstrueuse, qui rendrait le film plus mauvais qu’une production de série B. Ce film va transporter l’arachnophobie sur le devant la scène, obligeant le monde à faire face à l’une de ses plus grandes phobies. Et cette thématique va perdurer dans le temps avec des films parfois bien, parfois drôles, ou parfois ridicules.

Après les serpents, les requins et les monstres en tout genre, il fallait bien donner à une petite tarentule d’Amazonie sa chance de devenir une star du cinéma d’horreur. Challenge réussi. Ma note : 4,5 sur 5.


Note de Charlie

La Bande Annonce :

Images du film :


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2019 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leursauteurs ou ayants droits respectifs.