28 SEMAINES PLUS TARD

28 Semaines Plus Tard de Juan Carlos Fresnadillo - 2007 / Horreur

Titre : 28 Semaines Plus Tard

Genre : Horreur

Titre Original : 28 Weeks Later

Année : 2007

Réalisateur : Juan Carlos Fresnadillo

Durée : 1h40

 

Synopsis :

Six mois après l'anéantissement de la population londonienne, l'armée semble avoir réussi à endiguer l'épidémie de "Rage" qui sévissait dans la capitale. Londres est redevenu le centre administratif et militaire du pays. Au milieu de cette paix retrouvée, vivant dans l'isolement le plus total et surtout la peur que le "Virus" ne fasse à nouveau son apparition, les habitants réapprennent à vivre... Jusqu'au jour où, malheureusement, un élément contaminé réussit à s'infiltrer malgré la vigilance de tous. De nouveau, la terreur règne.

Casting :

Critique du film d'horreur 28 Semaines Plus Tard de Juan Carlos Fresnadillo par Anto - Horror-Scrayweb.com

Après le film coup de poing qu’est 28 Jours Plus Tard de Danny Boyle j’avais vraiment peur que cette suite n’y arrive pas à la cheville mais finalement ce 28 Semaines Plus Tard tient ses promesses…

Juan Carlos Fresnadillo nous remet direct dans le bain avec une scène d’introduction vraiment accrocheuse qui mélange très biens les différents styles. Cette scène d’intro est vraiment oppressante, angoissante, gore et on a pas une minute de répit. Le gros plan fait sur la mère de la famille à la fenêtre du premier étage de la maisonnette est vraiment magnifique mêlant l’indignation, l’incompréhension, la mélancolie et la trahison. Mais à leur place qu’aurions nous fait ? Une belle entrée en la matière vraiment brutale qui donne envie de voir la suite du film…

28 Semains Plus Tard de Juan Carlos Fresnadillo

S’en suit une histoire franchement captivante à défaut d’être originale. Logique étant donné que c’est une réintroduction des habitants dans leur pays ainsi qu’un recommencement et une reconstruction d’une nation… Un peu comme dans la réalité lors des après-guerres…


Plus le film avance, plus ça devient oppressant et on se rend vraiment compte qu’une vie vaut pas grand chose ici bas… D’ailleurs le réalisateur nous montre, même si on s’en doute déjà, du réel danger que peut devenir l’armée (notamment les « cow-boys » d’américains) lors d’une perte de contrôle… C’est vraiment consternant et alarmant…

28 Semains Plus Tard de Juan Carlos Fresnadillo

Le scénario est vraiment palpitant et on a droit à de beaux passages violent et gore. Pour ma part j’ai vraiment accroché au passage où les militaires enferment la petit communauté dans le souterrains et que la contamination se propage mais dommage que la caméra bouge autant au lieu de nous faire de bons gros plans bien propre, ça aurait été beaucoup plus angoissant…

Egalement, le passage avec l’hélicoptère qui est jouissif à souhait au niveau du gore… Un pur régal pour les yeux de voir tant d’hémoglobines en si peu de temps…


A noter le final vraiment fun et malsain malgré qu’il soit un peu simpliste avec un petit clin d’œil à nous, les frenchies…

28 Semains Plus Tard de Juan Carlos Fresnadillo

Niveau interprétation, Robert Carlyle (celui qui joue le rôle du père et qui d’ailleurs jouait le vilain cannibale dans le film Vorace d’Antonia Bird) sort vraiment du lot. Il nous livre quelques belles frayeurs.

Les deux jeunes s’en tirent plutôt pas mal eux aussi même si pour le plus jeune c’était parfois un peu caricaturé… Mais bon ils ne sont quand même pas au niveau du charisme et de l’interprétation du trio Cillian Murphy, Naomie Harris et Megan Burns qui nous on tant éblouie dans le premier volet !

Les effets spéciaux sont pour leur part vraiment réussis et on contemple avec plaisirs des centaines et des centaines de contaminés, plus moches et inquiétants les uns que les autres…

Certains étaient mécontents qu’il n’y en ait pas assez dans le premier volet… Et bien monsieur Fresnadillo a rectifier le tir…
Notons aussi que Londres en ville fantôme c’et toujours aussi bon et beau. D’ailleurs on a droit à un magnifique plan sur le Tower Bridge…

28 Semains Plus Tard de Juan Carlos Fresnadillo

Certes 28 Semaines Plus Tard est un poil moins bon que son prédécesseur mais il n’empêche que c’est une suite très réussie mêlant avec brio l’angoisse et l’action tout en restant fidèle à l’œuvre de Boyle.

Cette suite est vraiment efficace et on ne voit pas le temps passer. Un film vraiment intéressant et divertissant.

 

Note d'Anto

La Bande Annonce :

Images du film :


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2019 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leursauteurs ou ayants droits respectifs.