SOUTENEZ LE FILM INTERDIT, SAUVAGE ET CULTE DE RAFAËL CHERKASKI : SORGOÏ PRAKOV EN CONTRIBUANT SUR ULULE !

Vous avez jusqu'au 05 février 2021 pour soutenir ce projet en contribuant à la campagne Ulule.

L'objet que vous vous apprêtez à découvrir n’est pas à mettre en toutes les mains… C’est un diamant brut, non poli et très épicé… un ovni cinématographique apparu en festival et sur les Internets en 2013 qui a traumatisé plus d’un de ses spectateurs, laissant dans leur esprit une trace indélébile, une expérience sulfureuse qu'on aime partager avec ses amis pour les surprendre ou les révulser, ou encore un cours de cinéma fait maison, un de ces films qui donne envie d'en faire. Mais c’est aussi et malheureusement l’histoire d’un film maudit, un  objet trop trash ou atypique pour rentrer dans les clous et se voir offrir une distribution classique conventionnelle. Ce n'est pas tout à fait un hasard s'il remporte le Maudit d'Or, grand prix du Maudit Festival en 2016. Pour autant Sorgoï Prakov a pu rencontrer son public via le Web, en streaming et par le téléchargement pour accéder au rang de film de genre à part entière, Il a touché ses spectateurs par le monde qu'il dépeint, la violence sociétale, la difficulté d'être étranger, la narcissisme filmé ou encore les conséquences de la marginalisation.

Le synopsis du film :

 

Un journaliste venant d'un pays de l'Est arrive à Paris pour commencer un tour des capitales européennes et ainsi réaliser un documentaire sur le « rêve européen » sous la forme d’un carnet de voyage filmé, un vlog avant l'heure. Aucun cameraman. Aucun preneur de son. Sorgoï vogue seul avec ses caméras miniatures harnachées au corps. Les premiers jours dans la capitale sont idylliques, dignes du Paris des cartes postales.

Mais très vite, Sorgoï est confronté à une série d’infortunes aux allures de descente aux Enfers: vol de caméra, agression, beuverie, perte de ses papiers d’identité, et bientôt des producteurs aux abonnés absents. Sans soutien moral et financier, Sorgoï perd tout, y compris sa raison. Il n'a plus que ses petites caméras, auxquelles il s’accroche pour filmer des situations de plus en plus extrêmes. Ses images deviennent alors insoutenables, questionnant ce qui lui reste d'humanité.

Les différentes contreparties selon votre participation à ce projet  :


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2021 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs.