NIGHTMARE ISLAND

Nightmare Island (2020)

Titre : Nightmare Island

Genre : Horreur

Titre Original : Fantasy Island

Année : 2020 

Réalisateur : Jeff Wadlow

Acteurs : Maggie Q, Lucy Hale, Michael Peña, Portia Doubleday, Michael Rooker, Kim Coates, Charlotte McKinney, Ryan Hansen, Jimmy O. Yang, Austin Stowell, Parisa Fitz-Henley, Robbie Jones, Ian Roberts...

Durée : 1h50

 

 

Synopsis :

L’énigmatique M. Roarke donne vie aux rêves de ses chanceux invités dans un complexe hôtelier luxurieux et isolé. Mais quand leurs fantasmes les plus fous se transforment en véritables cauchemars, les invités n’ont d’autre choix que de résoudre les mystères de cette île pour en sortir vivants.

Deux ans après Action Ou Vérité, Jeff Wadlow se lançait dans la réalisation d’un film fantastico-horrifique produit par la maison Blumhouse qui a pour titre Nightmare Island.

 

Après avoir dépoussiéré l’Homme Invisible, la firme a donc décidé de retranscrire la série à succès des années 70-80 : l’Île Mystérieuse en long métrage. Néanmoins ici la différence avec la série c’est que les fantasmes des clients de l’île ne vont pas vraiment se terminer de la manière dont ils le désiraient…

Nightmare Island (2020)

A la base, je ne suis pas un grand fan des productions Blumhouse que je trouve généralement assez clichées et vraiment trop ciblées pour les adolescents. De plus, Nightmare Island n’a pas été vraiment épargné par les critiques lors de sa sortie. Toutefois, confinement de nouveau en place, je m’ennuyais et je suis tombé sur ce film par hasard et je me suis donc laissé tenter.

Nightmare Island (2020)

En premier lieu, l’île fantastique porte bien son nom tant il est vrai qu’elle nous fait rêver. Un magnifique bout de terre perdu au milieu de l’océan avec une villa de rêve comportant tout ce qui va avec.  Honnêtement les lieux et décors nous émerveille, de vrais paysages de cartes postales.

Toutefois dès le départ, les différents personnages assez stéréotypés ont tendance à énerver. Notamment les deux « frangins » qui cabotinent à tout va et qui sont vite lourds.

Cependant, le scénario est vraiment loin d’être mauvais et on se prend rapidement au jeu de cette île pas si conviviale qu’on ne le croit.

Nightmare Island (2020)

Le film empreinte pas mal de styles différents selon les souhaits que vont choisir les différents clients. Drame familial, flirt, maux de l’adolescence, quête de la vie parfaite. Le réalisateur va jouer sur un peu tous les tableaux, ce qui va provoquer des situations par moment très drôles, par moment plus tragiques. Mais c’est assez bien écrit et vous verrez que finalement toutes les histoires vont finalement se rejoindre petit à petit. Je n’irai pas plus loin pour ne pas spolier.

 

Alors certes, pour une production Blumhouse, Nightmare Island à déçu car finalement ce n’est pas un film d’horreur mais plutôt un genre de film d’aventure qui  s’oriente vers le fantastique. Cependant, je trouve que pour une fois, ils ne se prennent pas au sérieux et le film bénéficie d’un véritable un capital sympathie. Il est très distrayant et de plus les effets spéciaux sont très réussis.

Nightmare Island (2020)

Comme toute production Blumhouse, le film réserve tout de même quelques jump-scares… Oui ça c’est la marque de fabrique de cette firme. Ici, ça ne marche pas vraiment car l’ambiance est tout sauf anxiogène. Non, Nightmare Island est plutôt un film qui joue sur la légèreté même si sur certains points, il me rappelle un peu le délire de Destination Finale sur certaines séquences.

 

La fin du film c’est clairement un hommage aux slashers des années 90 tant les similitudes sont là. Ah oui dans les années 90, tout slasher qui se respecte bénéficiait d’un twist final avec le fameux leitmotiv du psychopathe. La fin de Nightmare Island utilise cette traduction et sérieusement ça m’a fait sourire. Ça faisait longtemps que ce procédé n’avait pas été utilisé, ça m’a amusé et j’ai bien aimé.

Par ailleurs, ça fait plaisir de retrouver le bon vieux Michael Rooker (Merle Dixon de The Walking Dead), même si ici, il fait une apparition plutôt furtive. Le personnage Docteur Torture est également plaisant tout comme la composition de Lucy Hale.

Nightmare Island (2020)

En conclusion, Nightmare Island dispose finalement d’un scénario bien ficelé. Même si c’est loin d’être le film d’horreur que nous attendions, il s’avère être un sympathique film qui alterne aventure et fantastique.

Un bon divertissement ni plus ni moins. Toutefois il est vrai que pour la partie horrifique, on repassera. Mise à part quelques passages un peu sombre et quelques jumpscares, rien de bien déstabilisant. C’est probablement pour ce point, qu’il a été assez fustigé à sa sortie… Un conseil, regardez le et faites vous votre propre avis, personnellement j’ai bien aimé et je me suis bien amusé devant.

 

Note d'Anto

La Bande Annonce :

 

Images du film:


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2021 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs.