NE T'ENDORS PAS

Ne T'Endors Pas de Mike Flanagan - 2016 / Epouvante - Horreur

Titre : Ne T'Endors Pas

Genre : Épouvante / Horreur

Titre Original : Before I Wake

Année : 2016 

Réalisateur : Mike Flanagan

Acteurs : Kate Bosworth, Thomas Jane, Jacob Tremblay, Annabeth Gish, Topher Bousquet, Dash Mihok, Jay Karnes, Lance E. Nichols...

Durée : 1h37

 

 

Synopsis :

Un jeune couple adopte un petit garçon orphelin dont les rêves et cauchemars prennent vie chaque nuit, lorsqu'il dort.

Réalisateur en vogue dans le domaine horrifique depuis quelques années, Mike Flanagan a réussi à imposer sa patte pour de bon en 2018 avec la série Netflix à succès : The Haunting Of Hill House.

Néanmoins, deux ans auparavant, il avait déjà réalisé un film pour Netflix avec en tête d’affiche Kate Bosworth et Thomahs Jane (The Mist) : Bewore I Wake, renommé en français Ne T’Endors Pas.

 

Alors soyons clair, les films d’horreur étiquetés « Netflix », sont pour la plupart de très mauvaises factures… Mais il y a l’exception qui confirme la règle ! Et Ne T’Endors Pas est vraiment le film d’horreur sur Netflix à ne surtout pas louper !

Ne T'Endors Pas (2016)

Pour l’histoire, nous allons suivre le difficile quotidien d’un jeune couple qui cherche à reprendre goût à la vie suite au décès tragique de leur jeune fils. Ce dernier s’est malencontreusement noyé dans la baignoire. Un jour, sur les conseils d’une directrice d’orphelinat, ils vont se décider à donner une chance à un jeune garçon qui suite à la perte de sa mère, va être placé de famille d’accueil en famille d’accueil. Dans la dernière famille où il était placé, son père adoptif avait littéralement péter les plombs et avait failli tuer l’enfant d’un coup de carabine…

 

C’est dans ce contexte que le film démarre avec une scène d’introduction aussi énigmatique que féroce. On a le sentiment d’être dans un film qui va s’apparenter à Shining.

 

L’histoire est prenante, le jeu d’acteurs est juste et le réalisateur arrive à bien retranscrire à l’écran l’éprouvante étape du deuil. Pour ceux qui sont passé par là, vous verrez que le film montre vraiment les différents stades du deuil.

Ne T'Endors Pas (2016)

En outre, il montre également les difficultés et l’appréhension que nous pouvons rencontrer lors d’une adoption. Surtout qu’ici nous avons un travail qui réellement bien effectué que ce soit du côté des doutes des parents adoptifs comme des craintes de l’enfant adopté qui apprend à se faire une place sans chercher à effacer le passé de l’enfant tragiquement décédé. 

 

Personnellement j’ai été à la fois touché et vraiment étonné par l’interprétation du trio d’acteurs. Le jeune acteur est vraiment saisissant de naturel.

 

J’ai également été emporté par l’ambiance du film. Le réalisateur commençant sagement avec un ton chaleureux mais toujours teinté de mystère avant de chavirer dans une noirceur et une mélancolie qui nous happe littéralement.

On se demande au départ ce qu’il se passe. Est-ce des apparitions du fils décédé qui cherche à se venger car ils ont adopté un autre enfant ?

Et l’apparition du monstre qu’évoque l’enfant adopté ? Est-ce réel ? Une imagination du gosse ? Quel sont leur liens ?

Ne T'Endors Pas (2016)

Beaucoup d’interrogations dans le début du film mais Mike Flanagan nous apportera à chaque fois et bien distillé, les réponses.

Je vous assure que le scénario est parfaitement conçu. L’intrigue est maitrisée avec brio et nous ne voyons vraiment pas le temps passé.

 

La symbolique du papillon dans le deuil est ici fortement représentée. Ces petits insectes merveilleux vont faire l’objet de l’une des plus jolies scènes réalisées dans un film d’horreur. Des dizaines de papillons multicolores qui vont défiler dans le salon des parents adoptifs et illuminer la pièce. Un feu d’artifices colorés pour les yeux. Surtout que la scène est assez intense en émotion puisque les parents adoptifs vont avoir la certitude (enfin c’est ce qu’ils pensent au départ) que leur fils est toujours vivant quelque part. Ayant eu la difficile expérience de la perte d’un être cher, je peux vous assurer que cette scène m’a filé les larmes aux yeux.

 

Vous ne le savez peut-être pas mais dans certaines croyances, le papillon n’est autre qu’un messager envoyé par nos chers disparus de l’au-delà pour nous montrer qu’ils sont toujours à nos côtés. 

Ne T'Endors Pas (2016)

J’ai par ailleurs beaucoup aimé les réactions de la mère de famille. Elle va très vite comprendre le don de l’enfant et va en quelques sortes l’utiliser pour tenter de retrouver son enfant disparu. Personnellement, j’aurais réagi exactement de la même manière qu’elle si j’avais eu la chance de rencontrer un être avec des dons si exceptionnels.

Oui, même si au fond de nous, nous sommes des âmes gentilles... nous avons tout de même toutes et tous une part d’égoïsme. Dans ce cas assez complexe et tellement difficile à vivre qu'est le deuil d'un être cher, je pense que c’est même assez légitime.

 

Aussi, j’ai également adoré la tournure que va prendre le film. D’Enchanteur et plein de poésie, le film va virer dans l’ambiance cauchemardesque et poisseuse.

Le Ganger va de plus en plus occuper les lieux. Le fameux monstre a une apparence assez effrayante et le réalisateur va vraiment nous faire mijoter avant de nous dévoiler qui il est et pourquoi il s’en prend toujours aux personnes rentrant dans la vie du jeune garçon.

Ne T'Endors Pas (2016)

Même si vers la fin du film, on commence à comprendre pourquoi le monstre agit. Le levé de rideau sur son apparence est assez étonnant. Je ne l’avais vraiment pas vu venir et qu’est-ce que c’est agréable de ressentir cette impression de surprise ! Ça devient si rare dans les films d’horreur contemporains.

 

Un magnifique final qui vient clore un excellent film d’horreur qui a le mérite d’être original, d’apporter son lot de frissons, sans oublier son bon paquet de scènes bouleversantes.

Ne T'Endors Pas (2016)

En conclusion, pour un film Netlix, Ne t’Endors pas est une sacré surprise. Un très bon film d’épouvante qui comporte une intrigue vraiment solide et une histoire excellemment écrite. Les acteurs sont brillants et le monstre inquiétant à souhait.

Un film à fleur de peau qui nous émerveille, nous attriste aussi, tout en arrivant à nous faire frissonner.

Une réussite indéniable à découvrir d’urgence si ce n’est pas déjà fait. Bravo Mike Flanagan, autant je n’ai pas accroché plus que ça à sa série Hill House, autant j’ai adoré ce film rempli de poésie.

 

Note d'Anto

La Bande Annonce :

 

Images du film:


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2019 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs.