CONTRACTED

Contracted de Eric England - 2013 / Horreur

Titre : Contracted

Genre : Horreur

Titre Original : Contracted

Année : 2013 

Réalisateur : Eric England

Acteurs : Najarra Townsend, Caroline Williams, Alice Macdonald, Matt Mercer, Katie Stegeman, Charley Koontz, Simon Barrett, Ruben Pla...

Durée : 1h24

 

 

Synopsis :

Après avoir passé la nuit avec un inconnu, Samantha ressent des troubles inexpliqués. Son corps se décharne, ses ongles s'arrachent... Mais qui est l'homme qui l'a contaminé ?

Film à petit budget réalisé en 2013 par Eric England et qui s'est fait connaitre notamment grâce à la plateforme Netflix, Contracted à le mérite de s’aventurer dans l’univers zombie mais en essayant de sortir des sentiers battus.

 

En effet, nous sommes ici devant un film assez intimiste où nous allons suivre la longue descente aux enfers d’une jeune femme qui au cours d’une soirée, va être droguée au GHB et va avoir une relation sexuelle avec un homme qu’elle ne connait pas.

 

Le problème c’est que dès le lendemain, la jeune femme commence à ressentir des symptômes étranges : dérèglement hormonal, excès de sang alors qu’elle n’est pas en période de menstruation, teint qui commence à blanchir… Tout porte à croire que l’homme lui a transmis une MST… Cependant, cela va s’avérer encore pire qu’elle ne l’aurait imaginé…

Contracted (2013)

Le synopsis rappelle clairement le chef d’œuvre d’Andrew Parkinson : Moi Zombie Chronique de La Douleur. Nous sentons bien que le réalisateur de Contracted s’est grandement inspiré de ce grand film.

 

Les thèmes abordés y sont identiques : la maladie et la grande solitude que celle-ci engendre. Le thème du Sida est également repris car ici, cela ne fait aucun doute que le réalisateur dénonce le manque de vigilance qu’ont les jeunes envers cette maladie. Elle devenue banale à leurs yeux cependant elle fait toujours autant de ravage.

Contracted (2013)

Toutefois, même si le réalisateur y met de la bonne volonté et tente de nous offrir un film poignant, il n’a pas la puissance du film d’Andrew Parkinson.

Nous avons mal au cœur pour la déchéance  corporelle que subi la jeune femme cependant, ça manque cruellement de force dans l’impact psychologique. Il a tout de même cherché à concocter un personnage principal intéressant, la jeune fille est en quête de son identité sur le plan sexuel et vacille entre désir pour le sexe opposé et pour des protagonistes du même sexe. Ce qui permet d’avoir une héroïne tiraillée même si le réalisateur est maladroit sur le sujet notamment sur le thème de l’acceptation de l’homosexualité par les parents.

 

Aussi, malgré ce qui lui arrive, nous n'en ressortons pas bouleversé comme dans le film de Parkinson, qui lui, nous happe littéralement, nous torture et nous fracasse même psychologiquement parlant  dans Moi Zombie Chronique de la Douleur.

Contracted (2013)

Il n’en demeure pas moins que le film passe relativement vite, il n’y a que très peu de temps morts. La transformation physique et psychologique de la jeune femme est plutôt réussie dans l’ensemble.

 

Cependant, il est regrettable que les réactions des autres protagonistes du film soit par moment tant improbables. Le film perd vraiment de la crédibilité lors de certaines séquences. Surtout la réaction du médecin qui est juste risible… Sérieusement vu dans l’état qu’elle est, il est juste impossible de laisser repartir une patiente vaquer à sa petite vie trankilou…

 

Quelques passages sanguinolents vont également être de la partie, plutôt inattendues et bien réalisés. Oui il me doit de souligner qu’avec le peu de moyens que le réalisateur disposait, il nous gratifie de maquillages et effets spéciaux tout à fait convenables. La transformation physique de le jeune femme est le grand atout du film. Vous verrez que certaines séquences sont tout de même assez peu ragoutantes et même bien repoussantes.

Contracted (2013)

Je trouve juste dommage que nous n’ayons aucune information sur le virus qu’a contracté la jeune femme. Bon nous comprenons assez rapidement que c’est un virus qui transforme les hommes en zombies en l’espace de 3 jours. Toutefois, le réalisateur n’évoque à aucun moment comment il s’est répandu et pourquoi il n’y avait que l’individu qui a contaminé Samantha qui était recherché.

 

Cela sera dévoilé dans l’opus 2 réalisé deux ans plus tard, en 2015 et dont je reviendrais très prochainement.

 

La fin de ce premier opus termine néanmoins comme elle devait se terminer. Le réalisateur respecte les codes des films intimistes mettant en avant ce sujet : une scène finale sombre et brutale. Pas de concession, ni de happy-end, fort heureusement vu le sujet évoqué.

Contracted (2013)

Pour conclure, malgré son budget dérisoire, Contracted dispose d’un bon sujet et d’effets spéciaux assez saisissants. La transformation de la jeune fille est réussie et les thèmes graves abordés rappellent qu’il faut faire attention et que les MST sont toujours d’actualités.

Toutefois l’impact psychologique aurait mérité d’être un peu plus travaillé, vu le sujet, le réalisateur aurait pu faire un film encore plus dark et macabre.

Aussi, certaines séquences ratées viennent un peu décrédibiliser le métrage. Les réactions de certains personnages sont juste aberrantes de bêtises et gâchent un peu le plaisir.

Heureusement la fin brutale rattrape ma note finale. Un film pas mauvais qui mérite d’être vu une fois car le sujet du film est vraiment passionnant mais c’est maitrisé qu’à moitié. Le réalisateur n’ayant pas fait toujours les bons choix. Ma note est de 2,5/5.

 

Note d'Anto

La Bande Annonce :

 

Images du film:


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2019 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leursauteurs ou ayants droits respectifs.