L'EXORCISME DE HANNAH GRACE

L'Exorcisme de Hannah Grace de  Diederik Van Rooijen - 2018 / Epouvante - Horreur

Titre : L'Exorcisme de Hannah Grace

Genre : Épouvante

Titre Original : The Possession Of Hannah Grace

Année : 2018 

Réalisateur : Diederik Van Rooijen

Acteurs : Stana Katic, Shay Mitchell, Grey Damon, Kirby Johnson, Louis Herthum, J.P. Valenti, James A. Watson Jr., Lexie Roth, Jacob Ming-Trent, Gijs Scholten Van Aschat...

Durée : 1h26

 

 

Synopsis :

Une ex-policière déchue en désintoxication accepte un travail dans la morgue de l'hôpital où elle se soigne. Un jour, un corps sévèrement mutilé lui est confié. La jeune femme assiste alors à une série de meurtres qui la conduira à affronter une entité démoniaque.

L’exorcisme est l’un des sujets phares dans le cinéma de genre et depuis 2010, il y a une nouvelle recrudescence pour ce type de films. En effet, ces derniers temps,  ce sujet emballe les foules notamment le public adolescent qui en est littéralement friand.

 

En 2018, Diederik Van Rooijen réalise l’Exorcisme de Hannah Grace et se veut un tantinet orignal dans la manière d’élaborer son scénario.

Oui car habituellement dans le film traitant le sujet de l’exorcisme, les réalisateurs terminent leur métrage en apothéose, avec la fameuse séquence assez brutale où nous voyons notre cher être possédé (qui la quasi plupart du temps est une jeune fille ou jeune femme) se faire exorciser.

L'Exorcisme de Hannah Grace (2018)

Aussi, si le film l’Exorcisme de Hannah Grace est assez original c’est que la fameuse séquence d’exorcisme est mise en scène dès l’introduction du film et sert de point de départ à l’histoire que va nous servir Van Rooijen.

 

Par ailleurs, celle-ci est plutôt bien orchestrée et assez tape à l’œil question violence. De plus les effets spéciaux sont sympathiques. Clairement, c’est une scène d’introduction efficace et qui donne l’eau à la bouche.

 

Toutefois, une fois celle-ci passée, le film devient bien plus ordinaire et reprend dans les grandes lignes le film The Jane Doe Identity.

 

Le film l’Exorcisme de Hannah Grace va nous  envoyer dans une morgue où une jeune femme vient d’être recrutée. Cette dernière est une ancienne flic  qui est en quelque sorte, en phase de rédemption, suite à une cure de désintoxication qui a été engendrée à cause d'un drame qu’elle a subi lors de ses fonctions.

Cependant, lors de sa première nuit, le corps d’une jeune femme atrocement mutilé est déposé… Cela va être le début d’une inquiétante nuit où ses collègues vont disparaitre les uns après les autres…

L'Exorcisme de Hannah Grace (2018)

Quand je disais que le film reprend dans les grandes lignes The Jane Die Identity, c’est qu’ici comme dans le film d’André Ovredal sorti deux ans plus tôt, c’est le fameux corps qui va être le centre d’intérêt du film.

Toutefois dans l’Exorcisme de Hannah Grace, il en s’agit pas d’un corps d’une sorcière mais bien celui d’une jeune femme possédée par un démon très puissant.

La jeune Hannah est bien morte mais le démon qui habite son corps lui non et pour rafistoler le corps abimé d’Hannah, il va tuer de nouvelles proies pour se régénérer.

C’est une bonne idée et le film sort un peu des entiers battus des autres films de possession.

De plus, les acteurs sont concernés et les maquillages et effets spéciaux sur le cadavre de Hannah Grace assez stupéfiants. Son apparence est effrayante et le démon qui l’habite est réellement angoissant.

L'Exorcisme de Hannah Grace (2018)

Par ailleurs, le réalisateur arrive à instaurer une bonne ambiance, nous sommes souvent sous tension et le huit-clos dans la morgue nous apporte bien la sensation de claustrophobie. Sur ce point, je le trouve bien plus saisissant que The Jane Doe Identity.

Cependant, les différentes attaques de la possédée sont prévisibles et même si les effets spéciaux sont réussis, ça manque d’une touche de fantaisie car elles sont assez identiques dans l’ensemble.

 

En outre, le format du film est assez court et par moment, nous avons l’impression que certaines séquences ont été raccourcies ou coupées. De plus, nous avons des passages qui vont être hyper lents et d’autres vont être torchés en quelques minutes. J’ai vraiment trouvé le montage du film spécial par moment.

L'Exorcisme de Hannah Grace (2018)

Le film n’échappe pas non plus à quelques clichés et je n’ai pas aimé la fin du film qui est vraiment trop superficielle, faite dans la facilité de la part du réalisateur et surtout vraiment trop expéditive.

Sérieusement, cela ne tient pas debout et ça laisse vraiment le spectateur sur sa faim…

 

Par ailleurs, j’aurais aimé un peu plus d’explications sur le fameux démon car au final, nous ne savons pas qui il est, aucun indice n’a été donné sur son origine et je trouve ça indéniablement décevant.

L'Exorcisme de Hannah Grace (2018)

En conclusion, l’Exorcisme de Hannah Grace sort des sentiers battus et tente d’instaurer un nouveau souffle dans la vague de films ayant pour sujet la possession.

Le pari aurait pu être réussi car l’ambiance est réussie et le démon fait froid dans le dos. Une mention spéciale aux maquillages du corps de la jeune femme possédée, son cadavre fait vraiment sensation…

Cependant, nous avons l’amère sensation que le réalisateur ne fait pas toujours les bons choix et qu’il se contente de faire le minimum requis. Un film qui avait un énorme potentiel à la lecture du scénario mais qui se contente de rester soft et frileux.

Il est toutefois divertissant malgré une fin bien décevante.

 

Note d'Anto

La Bande Annonce :

 

Images du film:


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2019 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs.