BAXTER

Baxter de Jérôme Boivin - 1989 / Fantastique

Titre : Baxter

Genre : Fantastique

Titre Original : Baxter

Année :  1989

Réalisateur : Jérôme Boivin

Acteurs : Lise Delamare, Jean Mercure, Jacques Spiesser, Catherine Ferran, Jean-Paul Roussillon, Sabrina Leurquin, Daniel Rialet, Evelyne Didi...

Durée : 1h22

 

Synopsis :

Baxter, un bull terrier blanc au tempérament bilieux, possède d'extraordinaires pouvoirs : il pense et réfléchit comme les êtres humains. Un jour, la patronne du chenil où il vit décide de l'offrir à Madame Deville, sa mère, qu'elle déteste. Celle-ci accepte à contre-coeur l'encombrant cadeau. Baxter n'aime pas sa nouvelle maîtresse et s'en débarrasse dans un accident ingénieusement organisé...

- La vision critique et surtout noire de ce bull terrier envers la race humaine et qui cherche une quête à sa vie.

 

- L'ambiance dérangeante qui se dégage tout au long du film. Il est mine de rien très, très sombre.

 

- Certaines séquences sont hallucinantes, voir malaisantes, il faut quelques heures pour digérer le message que délivre le chien tant c'est glauque.

 

- La sensation de solitude extrême du chien, avec ses monologues décapants.

 

- Le message du réalisateur sur l'abandon et la cruauté envers les animaux.

 

- Le message également du réalisateur sur le temps qui passe ainsi que les fracas et le désespoir que cela entraine. Notamment sur le fait de se retrouver seul lorsqu'on est âgé. Cela vaut-il le coup de continuer ?

 

- La scène finale ignoble et cruelle à souhait,  qui est accompagnée d'un monologue du chien qui clos le métrage de manière radicale.

- Un jeu d'acteurs par moment limité malgré des noms célèbres dans le cinéma français.

 

- Les séquences où le fameux Baxter se fait battre et celles où des animaux se font tuer. C'est dur à regarder, j'aime vraiment pas la cruauté sur les animaux même dans la fiction.

 

- Il faut un temps d’adaptation pour se fondre dans le trip du film. Il est véritablement étrange.

 

- La scène finale ignoble et cruelle à souhait,  qui est accompagnée d'un monologue du chien qui clos le métrage de manière radicale. Oui je l'aime mais je la déteste aussi. Drôle de sensation !

 


En conclusion, Baxter est un véritable ovni cinématographique. Il ne plaira pas à tout le monde, ce n'est vraiment pas un film grand public !

Une fois entré dans l'univers du canin, le réalisateur nous déstabilise totalement tant l'ambiance est lourde. On y ressent une extrême solitude de la part de ce pauvre chien qui passe de foyer en foyer... Lui qui cherche désespérément de trouver l'humain envers qui il aura enfin de l’amour inconditionnel et de la gratitude. 

Le dialogues sont réussis, on est en total empathie avec l'animal. Jérôme Boivin nous montre également le côté sombre de la race humaine allant même jusqu'à l'extrême avec une scène finale ignoble dans tous les sens du terme.  Je l'ai aimé tout en la détestant, c'est très déstabilisant.

Un film réussi malgré qu'il soit hyper bizarre. Néanmoins il pêche un peu avec des scènes vraiment trop difficiles à regarder quand on est un amoureux des animaux et plus particulièrement de ces magnifiques et fabuleux êtres que sont les chiens!

Un film qui provoque une drôle de sensation, il ne peut laisser de marbre. Si vous cherchez un film de chien tueur, passez votre chemin car ce n'est pas du tout un film d'horreur. L'horreur ici c'est finalement nous, les humains. Un film qui oscille entre le drame et le thriller noir, très noir même, à la limite du malaisant.

 

Note d'Anto

La Bande Annonce :

 

Images du film :


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2021 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs.