"Permet de faire des recherches précises sur le site en toute simplicité en tapant des mots-clés!"


CHARLES MANSON & LA MANSON FAMILY

When I get to the bottom I go back to the top of the slide

 

Quand j'arrive en bas je retourne en haut du toboggan

 

Where I stop and I turn and I go for a ride

 

Où je m'arrête et je tourne et c'est parti pour un tour

 

Till I get to the bottom and I see you again.

 

Jusqu'à ce que j'arrive en bas et que je te revois.

 

Do you, don't you want me to love you.

 

Veux-tu, ne veux-tu pas que je t'aime.

 

I'm coming down fast but I'm miles above you.

 

Je descends vite mais je suis à des kilomètres au-dessus de toi.

 

Tell me tell me tell me come on tell me the answer.

 

Dis-moi dis-moi dis-moi vas-y, donne-moi la réponse.

 

You may be a lover but you ain't no dancer.

 

Tu peux être amoureuse mais tu n'as pas de cavalier.

 

 

 

Helter skelter

 

Helter Skelter

 

Helter skelter

 

Helter Skelter

 

Helter skelter.

 

Helter Skelter

 

 

 

Will you, won't you want me to make you.

 

Veux-tu, ne veux tu pas de moi pour te créer.

 

I'm coming down fast but don't let me break you.

 

Je descends vite mais ne me laisse pas te casser.

 

Tell me tell me tell me the answer.

 

Donne-moi donne-moi la réponse.

 

You may be a lover but you ain't no dancer.

 

Tu peux être amoureuse mais tu n'as pas de cavalier.

 

 

 

Look out helter skelter helter skelter

 

Fais attention Helter Skelter Helter Skelter

 

Helter skelter

 

Helter Skelter

 

 

 

Look out, cause here she comes.

 

Prends garde, car la voilà.

 

 

 

When I get to the bottom I go back to the top of the slide

 

Quand j'arrive en bas je retourne en haut de la glissade

 

Where I stop and I turn and I go for a ride

 

Où je m'arrête et je tourne et je fais un tour

 

And I get to the bottom and I see you again.

 

Jusqu'à ce que j'arrive en bas et que je te revois.

 

Well do you, don't you want me to love you.

 

Veux-tu, ne veux tu pas de moi pour te créer.

 

I'm coming down fast but don't let me break you.

 

Je descends vite mais ne me laisse pas te casser.

 

Tell me tell me tell me the answer.

 

Donne-moi donne-moi la réponse.

 

You may be a lover but you ain't no dancer.

 

Tu peux être amoureuse mais tu n'as pas de cavalier.

 

 

 

Look out helter skelter helter skelter

 

Fais attention Helter Skelter Helter Skelter

 

Helter skelter

 

Helter Skelter

 

Look out helter skelter

 

Fais attention Helter Skelter

 

She's coming down fast

 

Elle arrive vite

 

Yes she is yes she is.

 

Oui elle arrive, oui elle arrive.

 

 

 

- Helter Skelter, Les Beatles - 1968

 

Chanson des Beatles qui désigne un toboggan en tourbillon conique autour d’une tour par où l’on monte. Selon un tueur américain,  les Beatles étaient des « Cavaliers de l’Apocalypse » qui lui demandait de commençait un Holocauste. Selon lui, Helter-Skelter (traduis par « pêle-mêle » ou « en désordre ») signifiait le chaos.

 

Charles Manson & La Manson Family - Biographie Serial Killer

Chapitre 1 : “ Je ne suis personne ” – C.M

1934 est l’année où la Pologne signa un pacte de non-agression avec l’Allemagne nazie, qui vivra par ailleurs la célèbre Nuit des longs couteaux, où les opposants et les chefs SA seront exécutés. Cette année annonce également la toute première apparition du personnage de Donald Duck dans le dessin animé Disney The Wise Little Hen, ainsi que la sortie du célèbre film d’Hitchcock, L’homme qui en savait trop. On peut également noté que 1934 fut l’année due décès de la célèbre physicienne polonaise Marie Curie. C’est aussi l’année qui marqua la naissance un homme, ou plutôt d’un mythe. Le 12 novembre naquit Charles Milles Manson, à Cincinnati, petite ville de l’Ohio aux États-unis.

 

 

Il est née de Kathleen Maddox (1918-1973), prostituée alcoolique encore adolescente à sa naissance (16 ans) et de Walker “colonnel” Scott (1910-1954), colonel afro-américain que le pauvre Charles ne connaîtra jamais. Son nom de famille vient du premier mari de sa mère, William Manson. Cependant, le fait que son père est une couleur de peau noire, sera une des raisons de ce racisme exacerbé chez Manson dans sa vie future. Sa mère fut envoyé en prison pour un vol à main armée alors que son fils n’avait que 5 ans, il est donc placé chez son oncle et sa tante, deux personnes révélés comme sadiques plus tard.

 

         

Quand sa mère est libérée, celle-ci ne peut plus avoir la garde de son enfant, jugée instable de part son alcoolisme. Charles entre dans différentes écoles spéciales de l’Indiana et démarre une carrière prometteuse dans la délinquance. À 13 ans, il braque une épicerie et se fait arrêter. Il part donc en maison de redressement, l’Indiana Boys School dont il déclare avoir était agressé sexuellement. Alternant les hôpitaux psychiatrique et les peines d’enfermement, il est jugé comme “agressivement antisocial” à 16 ans par les médecins. Puis à 18 ans, un psychiatre de la prison où il fut incarcéré diagnostiqua comme un traumatisme psychique due à un manque énorme d’affection et d’amour dans son enfance.

 

Charles Manson & La Manson Family - Biographie Serial Killer

Tout juste sorti de prison (en libération conditionnelle), il rencontre une certaine Rosalie et se marie avec elle en 1954. Ils ont un fils ensemble. Elle divorce peu de temps après et s’enfuit lorsque que Charles se fait de nouveau incarcéré. En 1958, il est libéré sur parole et, alors que sa haine pour les femmes ne fit que grandir, il devint souteneur dans pour un réseau de prostitution. Pour une histoire de chèque en bois sur son business de proxénète, il est de nouveau incarcéré, pour 10 ans cette fois-ci. Au total, sur ses 25 ans, il passera 12 ans de sa vie en prison, à savoir la moitié.

 

 

 

 À sa sortie, le monde a changé, on entre dans une nouvelle ère, tant dans la culture que la pensée collective, les “sixties”. Une révolution qui va s’opérer notamment dans la musique, le cinéma et l’art. Charles Manson va lui aussi vouloir mettre son grain de sel dans cette révolution, affirmant son goût pour la musique et sa marginalité, en vue de fasciner les jeunes en quête de liberté.

 

 

 

 

Années 60, la révolution des fleurs :

 

Pour vous faire une idée des sixties, ce fut une période de rayonnement pour les USA et le Royaume-Uni. La guerre du Viet-Nam arriva, tandis que ses opposants apparurent. Sur un fond de musique, tel les Rolling Stones et les Beatles (ces deux groupes créaient un conflit entre les jeunes : les pro-Beatles et les pro-Rolling Stones), apparu aussi un mouvement intellectuel et contre-culturel bien connu : les hippies. “Faites l’amour, pas la guerre” était le mot d’ordre pour ces enfants de fleurs. Les jeunes du Baby-boom dans années 50 rejetaient les conventions, la société de consommation et les traditions familiales. On fumait, on s’asseyait parterre, les pieds nus, les femmes pouvaient être torse-nu librement, le symbole Peace dans Love devint l’image de cette révolution.

Les jeunes devenaient enfin importants dans le monde, de par ce besoin d’émancipation, de liberté, de joie de vivre et de musique. Bien entendu, c’est le célèbre concert WoodStock en août 1969 qui déchaîna les jeunes et fit évoluer les mœurs de la société. Un concert de 50 000 spectateurs devint un festival de 500 000 spectateurs.

Les hippies revenaient à des principes simples, dont le pacifisme (d’où les célèbres photos de hippies mettant des fleurs dans les canons de fusil des militaires), le retour à la nature (un attrait écologique certain, contre la consommation de masse et l’industrie, on peut noter la création de Greenpeace entre-temps), le refus de l’autorité, la liberté du sexe, l’ouverture sur le monde (notamment avec les célèbre vans Volkswagen), et enfin ses les nombreux trips psychédéliques due à la découverte récente du LSD, ainsi que l’utilisation massive de cannabis et de Marijuana.

 

Charles Manson & La Manson Family - Biographie Serial Killer

Chapitre 2 : “ Je suis le pape. Je suis 10 fois le pape. Je suis 60 fois le pape. Mais je suis le pape dans les collines et les montagnes ” – C.M

 

C’est dans cette mouvance que Charles Manson entre dans la vie active. Tout juste sorti de prison en 1967, il décide de s’imprégner de cette contre-culture et d’y apporter quelque chose à son tour. Il entre dans le monde hippie de San Franscisco et, alors que de nombreuses communauté se forment, il décide aussi de former son premier groupe hippie pacifiste, qu’il intitulera tout simplement : la Famille. Ce groupe devait aider les jeunes à avoir une famille où s’épanouir, pouvoir fuir le monde patriarcale pour la liberté et être dans un monde rassurant. Charles Manson fonda ce groupe à 32 ans, accompagné de sa petite amie de l’époque, Mary Brunner, avec qui il eu un second fils, Valentine Michael (en référence au livre de Robert Heinlein, “En terre étrangère”).

 

La famille se constitua donc autour du couple que Manson forma avec Mary Brunner. Parmi eux, on retrouve quelques noms connus. Voici les principaux membres de la Famille, célèbres pour avoir accepté de tuer sous l’influence de Charles Manson :

 

Charles Manson & La Manson Family - Biographie Serial Killer

Susan Denise Atkins, née le 7 mai 1948, était issue elle aussi d’une famille pauvre et alcoolique. Elle abandonna ses études à dix-huit ans et s’installa à San Francisco. Elle commença à travailler pour une agence de magazine, dont elle fut renvoyée deux mois après. Elle passait son temps dans les bars avec des hommes différents et y rencontra un soir deux marins qui l'invitèrent à leur hôtel. Elle découvrit alors une drogue très répandu à l’époque, la Marijuana. Elle devint très vite dépressive, dépendante et alcoolique. Quelques jours plus tard, les mêmes marins lui offrirent un second trip, sous LSD cette fois-ci. 

 

 

Elle se lia d'amitié avec deux fugitifs, Clifton Talefero et Al Sund, et commirent ensemble plusieurs vols à main armé sur la côte ouest. Elle fut arrêté par des policiers de l'Oregon, portant une arme à feu sur elle et fut remise en liberté conditionnelle à San Francisco. Susan se fit de nouveaux amis par la drogue et le LSD et devint strip-teaseuse dans un night-club miteux pour survivre. Elle vécu longtemps avec son petit ami Al Sund dans une maison communautaire dans Haight Ashbury. Sa route croisa alors celle de Charles Manson, qui jouait de la guitare dans la salle de séjour. Appréciant sa musique, elle quitta Al Sund et partit en voyage avec Manson et ses nombreuses amies que constituaient la Famille, dans un car de ramassage scolaire qu'ils peignèrent en noir.On lui donna le surnom « Sadie Mae Glutz ».

 

Le 7 octobre 1968, elle accoucha d’un fils avec un étudiant de l’Université du Nouveau Mexique, Bruce White, qu’elle rencontra durant un de ses périples avec la Famille en 1967. Manson nomma l’enfant « Zezozece Zadfrack Glutz ». White rejoint à son tour la Famille et vécu avec eux pendant près d’un mois. Il quitta le groupe juste avant que la Famille ne s'installe au Ranch Spahn.

 

 

Charles Manson & La Manson Family - Biographie Serial Killer

Patricia Dianne Krenwinkel naquit le 3 décembre 1947, à Los Angeles. Son père, Joseph Krenwinkel était un agent d'assurance et sa mère Dorothy était une femme au foyer. La famille Krenwinkel était très appréciée par son entourage, et très active dans les mondes civiques et religieux. À 14 ans, Patricia devint dépressive à cause de ses nombreux problèmes de poids. Son docteur lui  prescriva du Benzedrine et du Dexemil, des formes d’amphétamine très populaire dans les années 60, notamment pour guérir la dépression et l'obésité. À 16 ans, elle découvrit à son tour la marijuana avec un marin. Avec lui, elle connu également le LSD. Après une déception amoureuse, sa mère l'envoya en Alabama dans l'Institution Jésuite de Springfield, pour parfaire son éducation dans le cadre religieux. Elle y resta seulement un semestre et retourna à Los Angeles.

 

 

Avec des amis, elle milita comme de nombreux jeunes pour l'opposition à la guerre du Viet-nam. Beaucoup de ses amis étaient à ce moment-là des marines et allaient se battre là-bas. Étant donné que sa fille arrêta les études, Joseph Krenwinkel lui obtint un travail d'employé de bureau dans sa société. Elle partageait également un appartement avec sa sœur Charlène. Celle-ci tomba dans l’enfer de l'héroïne et Patricia dû tout assumer, dont le bébé Rommy que venait d’avoir sa sœur.

 

Un après-midi, juste après son travail, Patricia se rendit chez un ami de sa sœur. Elle fit à son tour la rencontre de Charles Manson, jouant de la guitare. Patricia qui dira plus tard avoir senti une connexion instantanée et s'être senti vraiment aimée par lui. Charles invita donc Patricia à rejoindre la Famille. Il lui choisit le nom « Katie ».         

 

Charles Manson & La Manson Family - Biographie Serial Killer

Leslie Van Houten est née le 23 août 1949 à Altadena en Californie. Elle eu, au contraire de ses amis de la Famille, une enfance heureuse et aisée, mais le divorce de ses parents la fit se tourner vers la dépression, la drogue, et à expérimenter le LSD. Elle tomba enceinte à 15 ans, mais sa mère la contraint d’avorter.

 

S'intéressant à la spiritualité, elle envisagea de s'engager dans une communauté spirituelle, celle du gourou Paramahansa Yogananda, à Los Angeles. Cette communauté fut fondée aux États-Unis en 1920, basée sur des préceptes hindouiste et se rapprochant d’une idéologie en plein essor dans les années 60 : le développement spirituel de soi. Cette communauté utilisait les idéaux d’une méthode rapportée par Paramahansa Yogananda, le Kriya Yoga (signifiant : « action, pratique, travail, rite, cérémonie »). Cette méthode permettait le développement de soi par des actes d’auto-purification, d’auto-analyse et de concentration de l’énergie en soi.

 

Mais c’est en 1968 qu’elle entendit parler de Charles Manson. Des jeunes le présentèrent comme étant « le nouveau Jesus Christ ». Elle rejoignit donc la Famille en septembre 1968, qui était installée à cette époque au Ranch Spahn. Plus tard, elle avouera que Charles Manson ne intéressait pas trop à elle et qui voulait lui montrer qu’elle était capable de « tout ».

 

Charles Manson & La Manson Family - Biographie Serial Killer

Charles Denton Watson, quant à lui est né le 2 décembre 1945 à Dallas, dans l’état du Texas. Charles était le troisième enfant de Denton et Elisabeth Watson. Dès son plus jeune âge, il devint scout dans une église catholique. Il obtint son diplôme avec les honneurs au lycée de Farmersville et fit des études supérieures à l'Université d'État du Texas à Denton. Malgré sa réussite scolaire, il abandonna vite les études, sous l’effet de la consommation de drogue (à l’époque, les universités étaient les principaux lieux de consommation).      

 

 

 

 

À la place, il ouvrit un magasin de perruque à Malibu, avec son colocataire. Le magasin ferma quelques mois plus tard et, pour payer le loyer, Watson devint un petit dealer sur la plage de Malibu. Il devint tour à tour un hippie et s’ouvra aux communautés spirituelles. Il fit même la rencontre de Dennis Wilson, un membre du célèbre groupe de rock californien, les beach boys, qui le prit en auto-stoppe. Il fut logé par ce dernier dans sa villa qui servait de squat à tous les hippies mal dans leurs peaux et accro à la drogue. C’est dans cette villa que Charles Watson rencontra Charles Manson. Il entra dans la Famille peu de temps après. On le surnomma « Tex Watson ».

               

 

 Ces noms ne sont que quelques uns parmi tant d’autres, mais ils furent les principaux membres de la Famille, car ils furent à l’origine de toute cette histoire. La Famille devenait de plus en plus grande et, allant de ville en ville, prenant les jeunes dans leurs filets, s’agrandit pour devenir une des plus grandes communautés hippie des années 60. C’est aussi à cette période que Charles Manson tenta désespérément de percer dans la musique. Conscient que celle-ci lui procurait beaucoup de bien et intéressait beaucoup de personne, il devint vite célèbre dans le monde hippie. Charles Manson joua même dans le groupe de son ami Arthur Lee, The Grass Roots, avant que celui-ci ne transforme le nom de groupe en Love.  C’est aussi à cette époque qu’il rencontra le batteur des Beach Boys, Dennis Wilson alors qu’il faisait du stoppe avec les membres de la Famille. Il les invita à rester dans sa villa un temps. Sans le savoir, comme il travaillait sur un enregistrement, la famille vivait au crochet de Wilson. Celui-ci se lia pourtant d’amitié avec Manson, qui insista pour que Dennis lui donne sa chance dans la musique.

 

Le batteur accepta et lui fit rencontrer Terry Melcher, producteur pour le label Columbia Records, célèbre maison de disque qui fit découvrir des chanteurs et groupes connus comme : David Bowie, Barbara Streisande, AC/DC, ZZTop, Daft Punk et plus récemment, Beyoncé et Céline Dion. Manson passa une audition pour tourner dans un film mais il échoua. Qu’à cela ne tienne, les Beach Boys incluèrent tout de même des morceaux de Manson dans leur album. Un peu plus tard, Dennis Wilson fit appel à son agent pour faire dégager Manson et la Famille de chez lui. « Ne t'étonnes pas si tu ne revois pas ton fils. », fut le réponse de Charles quand Wilson le vira de chez lui.

 

Charles Manson & La Manson Family - Biographie Serial Killer

La Famille s’installa de ranchs en ranchs, dans des squats, et même dans une grotte. Puis elle vint s’installer définitivement à Los Angeles, dans un ranch appartenant à un vieil homme, qui accepta que la famille loge gratuitement, en échange de quelques faveurs sexuelles auprès de la gente féminine de la Famille. Installée au Spahn Ranch, la Famille, toujours influente sur les jeunes, visa à survivre par le vol, et le trafic de drogue. Selon les voisins, des membres fouillaient dans les poubelles pour donner le tout à la Famille, et la communauté fut rapidement appelée “the Garbage People” (signifiant les personnes à ordure).

 

Rapidement, alors que la Famille vivait dans un gros trip “sexe, drogue et rock ‘n’roll”, Charles Manson fit évoluer sa communauté qu’il dirigeait d’une main de fer par son charisme et sa musique. Il créa une étrange prophétie et une idéologie très violente qui influença les jeunes mal dans leur peau qui l’entouraient. Faisant de sa communauté libertine et pacifiste, une secte spirituelle dangereuse, Charles Manson endoctrina de nombreux jeunes à ses idées noires. Ce fut le début cette sanglante histoire qui fit trembler les États-Unis dans les années 60.

Chapitre 3 : Croyez-vous en Dieu ? “ Bien sûr, je crois en moi. Pourquoi, je ne devrais pas ? ” – C.M

La Famille traçait sa route dans les années 60, à la recherche de la liberté et de l’émancipation. Charles Manson devint de plus en plus influent dans les autres communautés et ce, grâce à son charisme. Malheureusement pour lui, étant rejeté par plusieurs producteurs de musique, celui-ci se renferma de plus en plus dans sa communauté. L’ambiance étant de plus en plus mauvaise, des membres quittèrent même la Famille.

Charles Manson & La Manson Family - Biographie Serial Killer

La Ranch Spahn était situé dans un endroit isolé de la célèbre Vallée de la Mort, sans doute l’un des endroits les plus arides et dangereux des États-Unis. Les jeunes allaient au ranch volontairement pour découvrir la Famille mais étaient rapidement coincés dans le désert sans voiture ni argent. C’est pourquoi, ils partaient se réfugier dans le ranch, et ce fut le cas d’une jeune femme, Terry. Tout juste arrivé, elle se fit violer par certains membres de la Famille, dont Charles Manson. Un enfant naquit de ce viol, Matthew Roberts, abandonné plus tard par sa mère.

 

 

Mais le plus troublant dans cette descente aux enfers de la famille, c’était l’attrait soudain de Charles Manson pour la religion et la spiritualité. En plus de cela, il combinait ses pensées avec un album des Beatles dont il était absolument fan, l’album blanc.

 

Selon lui, la population noire était sur le point de dominer les blancs et que ce serait à lui de diriger la population blanche vers le combat. Charles Manson créa de tout pièce une étrange prophétie, sur fond d’apocalypse et de rock ‘n’ roll, en prenant en point de départ, la célèbre musique des Beatles, Helter Skelter (voir les paroles en introduction). Pour Manson, les révoltes engendrées par la libération des noirs devenaient des facteurs importants d’une possible domination et que l’Apocalypse selon Saint Jean était sur le point de démarrer.

 

               

 

« Le peuple des proscrits afro-américains se soulève dans le but de mener une Révolution contre le Pouvoir légitime blanc. Croyez moi, je vous le dis, ils nous tuerons les uns après les autres. »  

 

 

 

 Une citation que Manson aimait clamer devant ses « adeptes » naïfs en guise de vérité. Devant un prophète aimait de ses adorateurs, il continua dans son délire d’apocalypse en parlant de protéger ses semblables dans la Famille. Les noirs devenait les problèmes de la société, dans une époque où la ségrégation raciale était déjà bien omniprésente. Plus tard, des psychologues donnait une raison pour cette haine raciale. Selon eux, c’est la couleur de peau du père de Manson qui déclencha cette folie raciste envers les noirs.

 

 

 

 « Ecoutez-moi, notre seul salut reste la survie en trouvant refuge dans un souterrain dans la Vallée de la Mort où nous aurons le devoir de concevoir une descendance de 140 000 personnes pour revenir à la surface de le Terre et reconquérir le Pouvoir. »

 

Charles Manson & La Manson Family - Biographie Serial Killer

Si les Beatles et leur album blanc était déjà inscrit dans des registres sataniques, Manson accentua le trait en parlant de cavaliers de l’apocalypse envoyé pour aider Manson dans sa quête et déclencher une conflit inter-racial, faisant accuser les noirs de meurtre.

 

Obligeant les membres de la Famille à une écoute intensive de la chanson Helter Skelter, en plus des drogues hallucinogènes, les adeptes devint à leur tour de plus en plus féroce envers les noirs, et certains étaient déjà prêts à faire n’importe quoi pour être adoré de Manson. Jusqu’à aller au meurtre. Le 31 juillet 1969 démarra la sordide et sanglante histoire de la Manson Family.

Charles Manson & La Manson Family - Biographie Serial Killer

Ce fameux 31 juillet, le cadavre de Gary Hinnam est retrouvé par la LAPD (Los Angeles Police Departement). Professeur de musique, c’était un ami proche de la Famille, il avait même laissé des membres dormir chez lui quelques temps. Malheureusement, il avait des dettes envers Manson, notamment à cause de la drogue. Himman aurait donné une drogue de mauvaise qualité aux bikers du gang The Straight Satans et ils seraient venu demander réparation au ranch de Manson. Celui-ci, ayant appris le possible héritage de Hinman d’une fortune de 25 000 dollars, envoya son adepte Bobby Beausoleil rembourser sa dette avec cette fortune. Les choses dégénérèrent quand Hinman refusa et que Bobby le frappa à la tête.

 

 

Manson reçu un appel au secours de Beausoleil. Manson et Bruce Davis, un autre membre arrivèrent sur les lieux et, au lieu d’aider Hinman, Manson lui trancha l’oreille en guise de dette et demandèrent à ses deux adeptes de le soigner. Après une tentative maladroite pour s’enfuir le lendemain, Hinman fut poignardé par Beausoleil, sur ordre de Charles.

 

«  Il n'y a aucune raison que tu vives. Tu es un enfoiré et la société n'a pas besoin de toi, donc le mieux que tu puisses faire, c'est de disparaître et de me remercier de te sortir de toute cette merde. », lui succura Bobby avant de l’achever avec deux autres coups de couteau, dans l’aorte, puis dans l’aine. 

 

Avant de partir, Charles Manson demanda à Bobby d’écrire « Political Piggy » (porc politique) sur les murs de la maison de Hinman avec son sang. Quant à lui, Manson dessina avec le sang de Hinman l’emblème du mouvement Black Panthers, contre le racisme. C’est d’ailleurs ce même mouvement qui insultait les blancs de porcs. Ce meurtre était le point de départ de la guerre que voulait Manson, en faisant accuser les noirs révolutionnaires afro-américains de meurtre envers un blanc.

 

Ce n’était pas la première fois que les Black Panthers avait des démêlés avec la Famille. En juillet 1969, un dealer noir avait de l’argent à réclamer à un membre de la Famille, plus de 2000 dollars. Le dealer, Bernard Crowe séquestra le membre Tex Watson à son domicile mais fut tué par Manson, avec un pistolet. Crowe était un membre influent des Black Panthers et son meurtre fut relaté dans les journaux le lendemain.

 

Beausoleil avait aussi eu des démêlés avec les bikers du gang The straight Satans, avec une même histoire de drogue. Apparemment, la mescaline (drogue hallucinogène puissante) était coupée avec de la strychnine, un produit connu pour ses propriétés stimulantes (très utilisée par Hitler en fin de vie, il en prenait six fois par jour), faisant perdre de sa force d’activité à la mescaline. La Famille n’hésita pas à riposter, tuant plusieurs bikers. La Famille devint rapidement célèbre dans le milieu, comme étant un groupe soudé, qui se cacha dans son ranch, rapidement transformé en forteresse.

 

Charles Manson & La Manson Family - Biographie Serial Killer

Peu de temps après, Bobby Beausoleil fut arrêté pour homicide et, encore plus surmené qu’avant, Manson préparait de nouveaux meurtres ayant les mêmes techniques que Bobby, dans le but de l’innocenter et le faire sortir. Le but était donc de montrer que l’assassin court toujours et que Bobby n’était pas le coupable des meurtres de plusieurs bikers et de Gary Hinman.

 

 

Manson hésitait sur plusieurs noms dans sa liste de victimes, mais l’un d’entre eux retint son attention. L’ayant rejeté pour produire son disque, Charles Manson mis son dévolu sur Terry Melcher, le producteur du label Columbia Records. Sa philosophie de vie fut de détruire ceux qui n’avaient cessés de le rejeter au cours de sa vie, notamment les gens du show-business et les riches habitants de Los Angeles.

 

C’était pour lui une simple affaire de vengeance, mais cette histoire alla beaucoup plus loin et marqua définitivement la réputation de la Famille et de son gourou Charles Manson.

 

Chapitre 4: : “ Nous ne sommes plus au pays des merveilles, Alice ! ” – C.M

Connaissant bien la maison de Terry Melcher, pour y avoir habité longtemps, la famille y revint une dernière fois. Manson savait parfaitement que Terry Melcher n’y habitait plus mais comme la Famille connaissait bien cette maison, c’était l’endroit parfait pour commettre un crime. C’est donc le 8 août 1969 que quatre membres de la Famille, Tex Watson, Linda Kasabian, Susan Atkins et Patricia Krewinkel arrivèrent dans le quartier célèbre d’Hollywood, Bel Air. Ils s’arrêtèrent au numéro 10050, maison occupée à cette époque par le célèbre Roman Polanski (auteur et réalisateur célèbre : Rosemary’s baby, MacBeth et The Ghost Writer sont ses plus grands classiques) et sa femme Sharon Tate. Ils avaient un seul but : tuer les occupants de la villa.

Charles Manson & La Manson Family - Biographie Serial Killer

Tex ouvrit la marche en montant sur le poteau d’entrée et s’occupa de couper le téléphone de la maison. Tous le suivirent et escaladèrent la clôture. À ce moment là, ils firent une première victime, Steve Parrent, 18 ans, qui était venu passer la soirée avec William Garretson, le gardien de la villa. Arrivant au mauvais moment et, ayant surpris les intrus, il fut assassiné à bout portant. Le gardien n’entendit et n’entendra jamais ce coup de feu, était dans une salle reculée de la villa à écouter des disques.

 

 

La Famille pénétra la villa, tandis que Linda faisait le guet dehors. Les trois autres entrèrent dans le salon et s’attaquèrent aussitôt à Voytek Frykowsky, 32 ans, un ami d’enfance de Polanski. Celui-ci dormait durant l’intrusion et fut réveillé quand Tex clama « je viens faire le travail du diable » en le pointant avec son revolver. Susan le ligota avec une serviette de bain. Ils partirent fouiller les chambres et trouvèrent Jay Sebring et Abigail Forgier, âgés tout deux de 26 ans. Puis ils virent Sharon Tate, l’épouse de Polanski, enceinte de 8 mois, entrain de dormir dans sa chambre. Le trio emmenèrent leurs otages dans le salon avec Voytek et les ligotèrent. Ce dernier fit une demande spéciale : que l’on autorise Sharon à s’asseoir, étant enceinte et déjà bien fatigué.

 

Sans plus attendre, Tex le fit taire en lui tirant dans l’épaule. Il demanda ensuite à Susan de lui donner des coups de couteau. Sous les coups, Voyutek réussi à se détacher les mains et attrapa Susan pour qu’elle s’arrête. Watson lui tira dessus à deux reprises et lui donna plusieurs coups avec la crosse de son revolver.

 

Abigail tenta en vain de s’enfuir. Patricia la rattrapa assez vite. Watson, alors qu’il venait de poignarder à de multiple reprises Jay, jusqu’à l’émasculer, vint s’occuper d’Abigail et lui trancha la gorge. C’est à ce moment que Voytek se releva et tenta de sortir dehors prévenir les secours. Tex le poursuivit et l’acheva définitivement avec de nombreux de coups de couteau, sur la pelouse de la résidence. Au total, Voytek reçu 51 coups de couteau.

Charles Manson & La Manson Family - Biographie Serial Killer

Encore vivante, Abigail réussi à son tour à sortir. Mais Patricia la rattrapa et lui assèna 16 coups de couteau, ce qui l’acheva. Ce fut au tour de Sharon Tate. Tandis que les deux filles la tenaient fermement, Tex la poignarda de nombreuses fois, en passant plus de temps sur son ventre, lui arrachant un sein au passage. Les tueurs affirmèrent avoir pris beaucoup de plaisir à commettre ce massacre. Durant leurs procès, chacun racontait comment ils l’avaient vécu. Le témoignage de Susan Atkins fut le plus connu, notamment pour ce passage :

 

 

« Elle pleurait et suppliait : "Ne me tuez pas, je veux avoir mon bébé", Je lui ai dit : "Ecoute, salope, je me fous que tu aies un gosse. Tu vas mourir et c'est tout." Alors on l'a achevée. J'avais du sang sur les mains. J'y ai goûté. C'était chaud, collant, délicieux. On voulait leur arracher les yeux, écraser les globes contre les murs, mais on n'a pas eu le temps. »

Charles Manson & La Manson Family - Biographie Serial Killer

Une fois achevée, Sharon Tate et Jay Sebring furent pendu à une poutre avec du fil de nylon. Une nouvelle fois, sur demande de Manson, les tueurs laissèrent des messages écrit avec le sang de leurs victimes. « Pig » et « Helter Skelter » seront inscrit sur les murs et sur la porte d’entrée en lettre de sang, en référence à la chanson qu’aimait tant Manson.

 

 

 

 Le quatuor, accompagné cette fois-ci de leur gourou revinrent la nuit-même pour effacer leurs empreintes et déplier un grand drapeau américain sur le canapé du salon, à l’endroit où se trouvait toutes les victimes. Peu de temps après, les corps furent découvert par la femme de ménage. Le gardien fut automatiquement le premier suspect, étant le seul survivant du massacre. Il fut relâché après un test au détecteur de mensonge qui se révéla négatif.

Charles Manson & La Manson Family - Biographie Serial Killer

Alors que Roman Polanski était en plein dans son travail de cinéaste, il ne savait ce qui allait lui attendre par la suite. Son film Rosemary’s Baby faisait l’unanimité en 1968 et la gloire était à portée de main. C’est le 9 août 1969 qui fut une date tragique pour le cinéaste, ayant découvert le corps de son épouse et de ses amis dans sa propre maison. En plus de cela, Polanski fut mêlé à divers affaire de drogues, notamment après la découverte de cachets et de marijuana sur Frykowski. Celui-ci était d’ailleurs au centre de rumeurs sur de la pornographie, de la sorcellerie, des orgies, etc...

 

Roman Polanski entra dans une spirale auto-destructrice où seule la vérité comptait. Il offrit une récompense de 25 000 dollars pour tout renseignement sur l’auteur, ou les auteurs du massacre. La vérité sur cette affaire arriva une semaine plus tard, mais entre-temps, il se passa un autre drame.

Charles Manson & La Manson Family - Biographie Serial Killer

Deux jours plus tard, le 10 août 1969, Manson, accompagné de trois membres de la Famille, entrèrent dans la maison de Leno et Rosemary LaBianca, armés d’une épée et d’armes à feu. Suivis par Tex, Manson entra dans le salon où se trouvait Leno et lui dit « reste tranquille, assieds-toi et sois calme ». Manson alla ensuite dans la chambre Rosemary et la ramena au salon. Les deux victimes furent ligotés et on leur demanda de l’argent. Coopératifs, ils leur donnèrent l’emplacement de l’argent et voulurent même leur donner la recette de l’un de leurs magasin, mais Manson refusa.

Charles Manson & La Manson Family - Biographie Serial Killer

Le gourou sortit avec l’argent en poche, laissant le couple là. Ceux-ci pensèrent avoir survécu, c’est alors que deux jeunes femmes de la Famille entrèrent avec des couteaux et des vêtements à la main. Elles fermèrent les portes et allèrent chercher un couteau et une fourchette à la cuisine. Tex poignarda à 4 reprise la gorge de Leno avec le couteau de cuisine et le laissa en place. Puis il prit son couteau et poignarda son ventre à 8 reprises. Toujours vivant, Tex le tua en l’étouffant avec un oreiller.

Charles Manson & La Manson Family - Biographie Serial Killer

Pendant ce temps, les deux femmes, Patricia et Leslie tentaient à leur tour de poignarder Bianca mais celle-ci se débattit. Tex intervint, maîtrisa la situation et incita Leslie à finir le travail. Elle poignarda Rosemary 16 fois. La Famille abandonna les lieux après avoir inscrits de nouveaux messages. On pouvait lire le mot « war » (« guerre ») gravé sur le torse de Leno, le mot « Rise » (« levez-vous »), la phrase « death to pigs » (« mort aux porcs) et une nouvelle fois « Helter Skelter » sur les murs, en lettre de sang des victimes.

 

Bien plus tard, le procureur, Vincent Bugliosi fera un parallèle avec un passage d’une chanson de Georges Harrison, Piggies : « Vous pouvez les voir sortir dîner, avec leurs femmes cochon, attrapant fourchettes et couteaux, pour manger leur bacon ». En effet, Leno LaBianca fut retrouvé avec un couteau dans la gorge et une fourchette plantée dans l'abdomen.

 

Le 16 août de la même année, la police fit une perquisition au ranch Spahn pour une affaire de vol de voiture et de cartes de crédit. Mais la perquisition n’ira pas plus loin car, à cause d’un vice de procédure, la Famille fut relâchée. Manson, conscient des risques encourus, décida de faire déménager sa communauté au Baker Ranch, plus isolé que le Ranch Spahn. Deux mois plus tard et la police arriva au Baker Ranch pour une même histoire de vol de voiture et maintenant pour possession illégale d’armes à feu. 24 membres, dont Charles Manson furent arrêtés. Celui-ci s’était caché dans un meuble sous l’évier.

 

Ce qui devait passer pour une arrestation pour des motifs simples, prit une plus grosse ampleur pour la suite des évènements. La police découvrit que la Famille, cette communauté de hippies qui paraissait pourtant pacifiste, avait une visage caché. Même si la police piétina un moment, refusant d’admettre que les deux massacres étaient liés, la vérité éclata. Le 15 octobre, les deux affaires, Hinman et Labianca furent reliées.

Charles Manson & La Manson Family - Biographie Serial Killer

Chapitre 5 : « Booj pooch boo jujube bear-ramage jigiji geeble google begep flagaggle veditch waggle bagga ? » – C.M

La police en charge de l’affaire Hinman fut contactée pour parler de l’arrestation d’une membre de la Famille, Kitty Lutensinger, enceinte de 5 mois de Bobby Beausoleil. La police partit interroger Kitty. Quand ils arrivèrent sur les lieux, Kitty tentait de fuir la communauté avec Stéphanie Schram, une nouvelle membre de la Famille, qui se trouvait être la dernière compagne de Charles Manson. Elle avoua qu'elle avait entendu Manson dire à Bobby et Susan Atkins d'aller récupérer de l'argent chez Gary Hinman, mais que l’histoire continua avec le meurtre de Hinman. Elle avait aussi entendu Susan parler d'un homme à qui elle avait donné des coups de couteau dans les jambes et qui l'avait attrapée par les cheveux. Susan Atkins, déjà arrêtée lors de la perquisition du Baker Ranch, fut interrogée à son tour et déclara qu'elle était chez Hinman quand Bobby l'assassina.

 

 

Soupçonnée de meurtre, Susan fut transférée à la Sybil Brand Institute à Los Angeles. Mais l’affaire alla plus loin car Susan fit une belle bourde. En annonçant l’histoire d’un homme qui avait reçu des coups de couteaux aux genoux, ce qui ne fut pas le cas de Hinman, elle mit en avant l’hypothèse que Bobby et Charles était à l’origine du meurtre de Voytek Frykowski, durant la tuerie chez Roman Polanski. Pour approfondir cette histoire, Kitty fut de nouveau interrogée le 31 octobre, créant un lien direct entre les 3 affaires. La Famille était bien responsable des trois affaires.

Charles Manson & La Manson Family - Biographie Serial Killer

Pour en être sûr, la police tendit un dernier piège à Susan Atkins, déjà incarcérée. On lui assigna une codétenue qui était chargée de lui soutirer des confidences. C’est ce qui arriva et la police pu mettre en place une plus grosse enquête impliquant la Famille. Le 5 décembre 1969, devant le jury d'accusation, Susan avoua et raconta ce qu'il s'était passé le 8 août 1969, c’est-à-dire lors de la tuerie chez Roman Polanski. Susan Atkins révéla également à ses codétenues que la Famille avait déjà prévu de remettre le couvert avec d'autres assassinats de personnalités, dont Elizabeth Taylor, Tom Jones et même Franck Sinatra.

 

D'autres proches de la Famille, déjà impliqués dans des affaires de drogues et d’armes furent arrêtés, dont des motards des The Straight Satans, Al Springer et Danny De Carlo. De Carlo raconta le meurtre horrible de Donald Shea, un employé du ranch Spahn qui aurait dénoncé au propriétaire ce qui se passait sur ses terres. En effet, certains ne réussissait pas à garder le silence sur les actions de la Famille, les trafics de drogues, les possession d’armes, les actes sexuels répréhensibles. Selon De Carlo, l’employé en question se serait fait immolé vif, embroché, et découpé en plusieurs morceaux.

 

Les têtes tombèrent petit à petit. La Famille dévoila toutes ses intentions et ses actes déjà commis, créant une indignation totale dans le pays, notamment pour le meurtre de Sharon Tate, enceinte de 8 mois. Alors que les premiers membres arrêtés dévoilèrent leur jeu rapidement, vint le procès de tous les membres de la Famille, dont leur chef spirituel Charles Manson. Même si le procès ne fut pas aussi médiatisé que celui d’O.J Simpson en 1995, ce procès fut, selon de nombreux dires, le plus couteux et le plus long de toute l’histoire des États-Unis. Tous les titres des journaux ne parlaient plus que de la « Famille Manson ».

Le procès commença le 15 juin 1970. Dès le premier jour, Charles Manson fit sensation en se présentant au tribunal avec une croix incisé sur son front, laquelle plus tard se transformera en croix gammé. Durant les 9 mois du procès, les membres de la Famille furent inculpés les uns après les autres pour meurtres, vols et trafics d’armes et de stupéfiants. Mais le plus étrange dans cette histoire, c’était leur comportement durant leur procès. En effet, au lieu de paraître honteux ou coupables, les membres de la Famille était souriants, presque heureux, cyniques, chantonnant les Beatles durant le trajet vers le tribunal.

Charles Manson & La Manson Family - Biographie Serial Killer

Un témoin clé fut le point central de toutes les accusations. En effet, c’est Linda Kasabian qui raconta tout ce qu’elle avait entendu au Ranch Spahn quand les autres membres de la famille se vantaient de leurs crimes. Elle raconta avec précision ce qu’elle entendit sur les meurtres des LaBianca. Pour répondre aux injures de Manson durant le procès, elle répondit : « je ne suis pas comme toi Charlie, je ne suis pas capable de tuer quelqu'un ».

 

Susan Atkins devait elle aussi témoigner contre Manson mais elle refusa au dernier moment. Ce fut au tour de Tex Watson de dévoiler toute la vérité. Présent et principal acteurs de tueries chez les LaBianca et chez Polanski, son témoignage fut le plus important de tous, et mis fin au règne de Charles Manson. Watson accusa sans vergogne son prophète comme étant « le grand ordonnateur de meurtres ». Tex affirma : « Charlie m'a dit de prendre le revolver et un couteau et d'aller où habitait Terry Melcher (la maison de Roman Polanski à ce moment-là). Il m'a dit de tuer tout le monde dans la maison, en étant le plus brutal possible ».

Charles Manson & La Manson Family - Biographie Serial Killer

Après avoir essuyé tous ces échecs, Manson fut trahis par ses fidèles et tous furent condamnés à mort. Le 25 janvier 1971, Manson sera déclaré coupable et commanditaire de plusieurs meurtres sans jamais y avoir participé. Le 29 mars de la même année, on le comdamna lui et ses disciples proches, à savoir Susan Atkins, Patricia Krenwinkel, Tex Watson et Leslie Van Houten à la peine de mort. Linda Kasabian, qui faisait le guet lors de la tuerie chez Polanski, obtiendra une immunité juridique pour avoir dénoncé tout le groupe.

 

 

Cependant, cette condamnation fut modifié par une incarcération à perpétuité car la Cour Suprême annula toute peine capitale le 16 février 1972. Tout l’état de Californie eu cette abolition. En 1981, Manson transforma sa croix scarifiée en croix gammé scarifiée et ses fidèles firent de même. Il se présenta en public de la sorte le 13 juin 1981, devant le journaliste Tom Snyder dans l’émission Tomorrow sur la NBC.

 

 

Depuis le procès, la Famille continua de faire parler d’elle, encore et encore. Le 5 septembre 1975, une dénommée Lynette « Squeaky » Ftomma tenta de tuer l’actuel président des Étas-Unis, Gérald Ford, mais sans succès.

 

Plus récemment, en avril 2008, on diagnostiqua un cancer du cerveau à Susan Atkins et on lui amputa une jambe. En juin, elle demanda sa libération à la cour, étant partiellement paralysée, pour lui éviter un décès en prison, ce qu’on lui refusa tout de suite. Elle décéda donc en prison le 24 septembre 2009.

 

 

En novembre 2009, un Dj Californien, Matthew Roberts, découvrit être le fils biologique de Charles Manson. Sa mère, Terry, lui avait parlé de sa courte présence dans la Famille et du fait qu’elle tomba enceinte après avoir été violé par Manson, en 1967. Manson avouera avoir connu sa mère et qu’il était fort possible que ce soit lui le père.

 

Charles Manson & La Manson Family - Biographie Serial Killer

Puis en novembre 2014, une certaine Afton Elaie Burton, âgée de 25 ans, fit sa demande en mariage, qu’il accepta, à 80 ans. L’administration pénitentiaire de Californie lui délivra une licence de mariage.

Sur CNN, elle déclara même « Je suis la femme de Manson ». Charles était à ce moment-là incarcéré dans la prison d’État de Corcoran, après avoir essuyé 11 refus à sa demande de liberté conditionnelle (une douzième demande fut refusée en 2012). En réalité, cette histoire fut révélée fausse quand Manson découvrit qu’elle ne l’aimait vraiment mais qu’à sa mort, elle pouvait obtenir le corps de son mari et s’en servir pour l’exposer et se faire de l’argent. Le mariage fut donc annulé et Manson fit une déclaration sur l’annulation le 11 février 2015.

 

Suite à cette histoire sanglante, Charles Manson devint ce qu’il avait toujours voulu être depuis le début, célèbre. Considéré comme l’un des plus grands tueurs qu’ai connu l’Amérique, Manson et sa Famille devinrent des icônes de la criminologie, même dans la culture populaire, les références sont nombreuses. Je vous conseille de regarder l’excellente série télé qui a démarré en 2015, Aquarius, avec David Duchovny. Celle-ci relate les faits de cette histoire, au moment où la Famille commençait à se constituer dans les années 60. Voici un trombinoscope des principaux membres de la famille :

Charles Manson & La Manson Family - Biographie Serial Killer

Et pour vous montrer l’omniprésence de Charles Manson dans la culture populaire, voici quelques unes parmi les nombreuses références qui font allusion à lui ou à la Famille :

 

- Le chanteur du groupe de métal Marilyn Manson, doit son nom de scène à Charles Manson et Marilyn Monroe. En effet, il instaura une règle dans les noms de scène de son groupe : le nom de famille d’un tueur en série connu et le prénom d’une icône de la culture pop. On peut citer comme autres noms: Twiggy Ramirez (en référence au tueur Richard Ramirez), Ginger Fish (pour le tueur cannibal Albert Fish), Madonna Wayne Gacy (pour le célèbre clown John Wayne Gacy), ou encore Gidget Gein (pour le célèbre tueur Ed Gein).

 

- On peut aussi noter que l’album Portrait of an American Family du groupe Marilyn Manson fut enregistré dans la maison où Sharon Tate fut assassinée.

 

- Le célèbre tueur du film Jeu d’enfant, qui transfert son âme dans la poupée Brave Gars, doit son nom à trois tueurs célèbre dont Charles Manson : Charles Lee Ray (avec Henry Lee Lucas et Jamie Earl Ray)

 

- L’album On the Beach de Neil Young comprend une musique, Revolution Blues, racontant la cavale de Charles Manson.

 

- Dans la série télé American Horror Story, le nom du personnage de Tate Langdon (joué par Evan Peters) est une référence à Sharon Tate. Ou encore dans l’autre série de Ryan Murphy, Scream Queens, le personnage de Chanel #3 découvre être la fille de Charles Manson.

 

- Sur l’album The Spaghetti incident? du groupe Gun’s and Roses, figure un morceau caché, Look at Your Game, Girl, écrit par Charles Manson lui-même.

Charles Manson & La Manson Family - Biographie Serial Killer

REAGIR A L’ARTICLE :

 


© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2017 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs.