AMERICAN HORROR STORY - HOTEL

American Horror Story - Saison 5 : Hotel - 2015 / Série Epouvante - Horreur

Titre : American Horror Story - Saison 5 : Hotel

Genre : Série Horrifique

Titre Original : American Horror Story : Hotel

Année : 2015

Créateurs : Brad Falchuk & Ryan Murphy

Durée Épisode : 42 minutes

Nombre d’Épisodes : 13

 

Synopsis :

Los Angeles, de nos jours. La comtesse Elizabeth, tient d'une main de fer l'hôtel Cortez, un lieu étrange ou les phénomènes inhabituels sont légion. Elle se complaît, avec son ami Donovan, à égorger certains de ses clients pour leur bon plaisir. En parallèle, l'inspecteur John Lowe enquête sur une série de meurtres macabres, qui le poussent à enquêter sur l'hôtel Cortez. Il va alors découvrir l'envers du décors et les différents employés et résidents de l'hôtel. Mais il va aussi mettre au jour de nombreux secrets, et soulever de nombreuses questions. Qu'arrive-t-il aux résidents de la mystérieuse chambre 64 ? Pourquoi la comtesse cache t-elle des enfants dans une étrange salle de jeu ? Pourquoi Iris, la gérante de l'hôtel, enferme t-elle des jeunes femmes pour les engraisser ? Qui est Sally, une mystérieuse junkie, locataire de l'hôtel ? L'inspecteur John Lowell devra se méfier de tout le monde pour mettre cette affaire au clair.

Casting :

La saison 5 d’American Horrror Story n’est pas arrivé sous les meilleurs auspices. Deux nouvelles ont déchaîné les craintes et les doutes des fans (comme moi) de la série. La première étant le triste départ de deux icônes de la série : Jessica Lange et Frances Conroy. Cette perte avait attristé la plupart et sa remplaçante fit débat. Ryan Murphy a choisi l’icône de la pop Lady Gaga comme nouvelle matriarche de la série. Malgré son grand talent dans la musique, fut-elle à la hauteur de la tâche qu’on lui proposa ?

 

Qu’en est-il de cette saison 5 comparé aux précédentes ? Ryan Murphy et Brad Falchuck furent débordés cette année, car ils durent travailler non pas sur une mais trois série : American Horror Story, son spin-off American Crime Story (qui va démarrer aux USA en février) et le nouveau bébé du duo, Scream Queens. Dans tous les cas, AHS fait son chemin avec son même principe d’anthologie. Un cadre différent, ici c’est un hôtel à notre époque, des personnages nouveaux (et quelques anciens), une nouvelle intrigue, un nouveau générique, de nouvelles et d’anciennes têtes et surtout, de nouveaux liens avec les saisons précédentes.

American Horror Story - Saison 5 : Hotel - 2015 / Série Epouvante - Horreur

Je vais commencer cette critique avec les nombreux liens entre cette saison et toutes les autres. Ces liens avec les autres saisons se perçoivent dès le générique. Une nouvelle fois, ce générique est travaillé avec soin, et montre de nombreuses visions d’horreur, annonçant une saison très horrifique. En plus de l’apparition des 10 commandements en lettre de néon, certains d’entre vous ont dû remarquer que plusieurs images sont des références aux quatre saisons précédentes, affirmant une nouvelle fois que toutes les saisons sont liées.

American Horror Story - Saison 5 : Hotel - 2015 / Série Epouvante - Horreur

Ne remarquez-vous pas les quatre icônes des saisons précédentes : la soubrette en porte-jarretelle, la vierge en habits de blanc maculé, le minotaure en néon et la femme aux jambes en bois...

 

Continuons dans les liens avec le retour de trois vieilles amies : notre poupée vaudou préférée, Queenie de la saison 3 Coven (dont son pouvoir ne pourra malheureusement pas la sauver durant son séjour à l’hôtel), la médium Billie Dean (qui risque de se souvenir de son voyage)et l’agent immobilière Marcy (qui ne vas pas survivre longtemps non plus), présentes toute deux dans la première saison, Murder House. Il y a aussi la visite la Comtesse Élizabeth (interprétée par Lady Gaga) dans la maison de l’horreur de la saison 1 où elle y retrouve le docteur Charles Montgomery pour se faire avorter.

 

Et un petit dernier pour la route, plus subtile cette fois-ci : la marque fictive Campfire Gold Instant Coffee dont Elsa Mars fait la promotion dans la saison 4 FreakShow, qui est elle-même liée avec la saison 2 Asylum. Ryan Murphy ne le cache plus, toutes les saisons sont désormais liées entre elles et, malgré leur cadre bien différent, elles appartiennent toutes au même univers.

American Horror Story - Saison 5 : Hotel - 2015 / Série Epouvante - Horreur

Maintenant, parlons un peu des personnages et des acteurs. Tout d’abord, félicitation à Lady Gaga pour l’obtention du Golden Globe de la meilleure actrice pour son rôle. Je vais mettre tout le monde d’accord sur une chose : Jessica Lange manque évidemment à tout le monde, mais on ne peut pas critiquer la performance de Lady Gaga qui, pour une débutante dans le métier, s’en sort étonnamment bien dans ce rôle charismatique, effrayant mais aussi sensible et émouvant. Une belle performance qui affirme bien que la Mother Monster a du talent à revendre dans de nombreux domaines. Son rôle de la Comtesse Élizabeth (en référence à la comtesse Elizabeth Bathory, tueuse de vierges) lui va très bien et nous fais pénétrer dans un univers vampirique glauque et malsain.

 

De l’autre côté, on a le personnage le plus adulé de la saison, celui de Liz Taylor, majestueusement bien interprété par Denis O’hare. Ce travesti est l’icône de la série, par sa sensibilité, son charisme et sa répartie. Ce rôle est accompagné de la sous-gérante de l’Hôtel Cortez, Iris, interprétée par Kathy Bates. À cela vous ajoutez le rôle de la junkie Hypodermic Sally par Sarah Paulson (elle joue donc deux personnages dans une même saison), le directeur de l’hôtel James Patrick March très bien interprété par Evan Peters, Finn Wittrock et ses deux personnages Tristan duffy et Rodolph Valentino et Angela Bassett dans le rôle de Ramona Royale.

 

Puis on finit avec le retour de trois acteurs secondaires de saisons précédentes : Chloé Sévigny (Shelley dans  Asylum), Wes Bentley (Edward Mordrake dans FreakShow) et Matt Bomer (Eddy dans FreakShow).

American Horror Story - Saison 5 : Hotel - 2015 / Série Epouvante - Horreur

Tout ce beau monde se retrouve dans un hôtel aux allures très art déco vintage, avec des salles absolument magnifiques et travaillées avec soin par les artistes d’American Horror Story. L’hôtel Cortez (en référence à l’Hôtel Cecil de Los Angeles, théâtre de nombreux suicides, meurtres et accidents) fait à lui seul la quasi-totalité du suspense, par son apparence à la fois rétro et sombre, son aspect labyrinthique et mystérieux. Le nom Cortez fait lui-même référence à un conquistador espagnol sanguinaire, Hernàn Cortès et vous pouvez d’ailleurs voir son portrait en grand dans le hall de l’hôtel. Le décor est en-lui même une source de référence de la culture populaire : par exemple, la tapisserie du hall qui rappelle l’hôtel Overlook dans Shining.

 

L’hôtel Cortez aussi une grande référence à un hôtel, celui du tueur Henry Howard Holmes. Pour ceux qui ignore cette histoire, le docteur Henry H.H a fait un construire un faux hôtel avec des couloirs sans issues, des passages secrets et des salles de torture pour tuer plus de 2000 personnes. Le personnage très bien joué par Evan Peters (que je félicite au passage pour le travail dans sa voix et son accent des années 20) est une nouvelle version de ce tueur sanguinaire.

American Horror Story - Saison 5 : Hotel - 2015 / Série Epouvante - Horreur

De nombreuses références à des faits divers américains, réels ou fictifs sont bien mises en avant. Je pense également à la Devil’s Night, une fête d’Halloween où le fantôme de James March convie les fantômes d’assassins américains célèbres à un banquet. En effet, on peut voir réunis autour de la même table, le Zodiac, John Wayne Gacy (interprété par John Carrol Lynch, l’interprète du clown Twisty dans FreakShow et du tueur Zodiac dans le film Zodiac), Richard Ramirez, Jeffrey Dahmer et Aileen Wuornos (interprétée par, habituée de la série et présentes dans toutes les saisons).

 

La femme de chambre (interprétée par Mare Winningham, que l’on aperçoit dans les saisons 3 et 4), ou plutôt son fantôme a, elle aussi était une actrice d’un fait dramatique en Amérique : les meurtres du poulailler de Wineville. Son fils fut une victime de Gordon Stewart Northcott, un tueur en série qui kidnappait des enfants pour les violer et les tuer (regardez le film L’échange de Clint Eastwood pour en savoir plus !)

 

À cela vous ajoutez un tueur qui reprend les dix commandements pour commettre ses crimes. L’hôtel Cortez est sans doute l’un des cadres les plus malsains de toute la série. Entre sexe, violence, addiction (avec le “Addictive Demon” et sa ceinture-gode marteau-piqueur) et dépravation, tous les pêchés sont réunis pour faire de cet endroit, l’enfer sur Terre.

American Horror Story - Saison 5 : Hotel - 2015 / Série Epouvante - Horreur

Au cours de chaque épisode, qui est revenu au nombre de 12, l’hôtel dévoile une série d’intrigues bien distinctes, entre chahuts de fantômes, vampires assoiffés de sang, tueurs en séries et démon violeur, tous les pires êtres se réunissent dans un bain de sang macabre qui laisse entrevoir tout de même de l’espoir et de la sensibilité. Comme chaque saison, le casting est de haute volée, permettant à chacun de marquer l’hôtel avec son personnage. Il m’est difficile de faire une critique complète sur cette saison, car même si elle n’est pas ma favorite (pour ceux qui se le demandent, c’est FreakShow ma favorite), c’est la plus complexe de toutes et les références sont incalculables.

 

Réinterprétant de nombreuses histoires, faits et légendes américaines, American Horror Story réussit une nouvelle fois à lier différentes histoires dans un cadre tout aussi sombre et machiavélique que les saisons précédentes. Même si l’absence de Jessica Lange se fait sentir tout du long, cette saison fonctionne bien et ouvre un nouveau champ d’horizon pour la série. Si certains pensent qu’elle s’est perdue dès la saison trois (chose que je n’admets pas, car pour moi, les saisons 3 et 4 sont les meilleures), elle reprend du poil de la bête avec Hotel. Ryan Murphy l’a dit lui-même dans une interview : “La saison 1 est une histoire d’horreur américaine, la 2 est plus dramatique, la 3 est plus pour les jeunes, la 4 est plus pour les amateurs d’art et la saison 5 revient à son point de départ : une histoire d’horreur américaine !”... c’est l’artiste qui parle !

American Horror Story - Saison 5 : Hotel - 2015 / Série Epouvante - Horreur

En conclusion, malgré des discordes dans ce scénario un peu trop déstructuré, cette saison 5 renoue parfaitement avec l’esprit la série, mettant en avant de nouvelles ainsi que des anciennes têtes. Sur un décor d’hôtel vintage très creepy et sombre, AHS Hotel vous transporte le temps de 12 épisodes dans un nouveau cadre effrayant, encore plus pervers et sanguinaire que toutes les autres saisons. Avec des décors soignés, une bande-son excellente, un générique authentique et un casting excellent, Hotel est encore une nouvelle avancée dans l’horreur à l’état pur. Ce séjour dans l’hôtel Cortez vous promet des frissons, mais aussi quelques larmes et un peu de rigolade ! Un conseil : si vous êtes un hipster, n’y allez jamais, les hipsters prennent très cher dans cette saison !

 

Et pour notre plus grand plaisir et c’est officiel, Jessica Lange revient dans la saison 6 et il se pourrait qu’on ait le droit à non pas une, mais deux saisons l’année prochaine !

 

Note de Charlie

La Bande Annonce :

Images de la série :


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2019 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs.