"Permet de faire des recherches précises sur le site en toute simplicité en tapant des mots-clés!"

Notre page Facebook

Notre chaîne Youtube


LES FILMS AUX SCÈNES LES PLUS TRISTES ET BOULEVERSANTES DU CINÉMA HORREUR & FANTASTIQUE

Qui a dit qu'on ne pouvait pas lâcher une larme en regardant un film d'horreur ou fantastique?

 

Et oui ! il n'y a pas que des films de bourrins qui prônent la violence, les cris et le gore ! On a aussi des films qui nous bouleverse tant ils sont d'une noirceur et d' une mélancolie extrême ! Des films qui retournent les tripes par leurs tristesses et fins tragiques ! Des films où on en sort déboussolé et les larmes aux yeux ! Des films poétiquement macabre...

 

*Attention l'article contiendra forcément des spoiler*

 

Voici le Top 20 du staff Horror-Scaryweb.com :

Frontière(s)

N°20 : Frontière(s) (2006/de Xavier Gens).

 

Il y a une scène d'une puissance assez phénoménale dans Frontière(s) c'est lorsque la pauvre Yasmine se fait couper les cheveux devant le miroir dans la chambre d’Eva ! C'est d’une intensité hallucinante, on en a la chaire de poule et c'est vraiment poignant. Le réalisateur prend bien soin d'instaurer une ambiance mélancolique et ça fait mouche !

Frontière(s)
Le Projet Blair Witch

N° : 19 : Le Projet Blair Witch (1999 de Eduardo Sanchez et Daniel Myrick).

 

Remettons le film dans le contexte ! Vous êtes au cinéma entrain de regarder le Projet Blair lors de sa sortie en 99, vous pensez regarder un vrai doc (c'est ce qu'on croyez tous à l'époque!!!) et là Heather se colle devant la caméra et s'excuse d'avoir entrepris le projet, en gros plan, les larmes aux yeux et le regard terrifié... Je vous laisse imaginer le nombre de personnes qui ont chialé devant ce moment intense et bouleversant dans les salles de cinéma ! Perso, j'en avais même la chaire de poule... Chapeau aux réalisateurs qui nous ont tout de même bien berné^^

Le Projet Blair Witch
Hurlements de Joe Dante

N°18 : Hurlements (1981/de Joe Dante).

 

Joe Dante est réputé pour ses comédies horrifiques ! Pourtant au début des années 80, il nous a sorti l'une des fins des plus mélancoliques et tragiques du ciné horrifique avec son film Hurlements !

Qui n'a pas été bouleversé lors de la transformation finale de Karen White, son suicide en live du journal télévisé ! Chaire de poule et larme à l’œil assuré !

Hurlements de Joe Dante
Sixième Sens

N°17 : Sixième Sens (1999 de M. Night Shyamalan).

 

Encore un film de fantômes aux scènes mélancoliques, Sixième Sens se devait de faire parti de ce top !

2 scènes sont bien bouleversantes : le passage où le gosse annonce la fameuse phrase : "je vois des morts ! je vois des morts partout". Autre scène particulièrement triste : le twist final inattendu qui nous colle la larme au coin de l’œil.

Sixième Sens
La Mouche 2 de Chris Walas

N°16 : La Mouche 2 (1989 de Chris Walas).

 

Digne suite du film de David Cronenberg, La Mouche 2 a aussi son lot de scènes profondément tristes ! La pire reste celle des retrouvailles entre Martin et son pauvre chien, le toutou est à l'agonie totale et complètement déformé après avoir subi l'expérience de téléportation...

La Mouche 2
Dark Water de Hideo Nakata

N°15 : Dark Water (2002 de Hideo Nakata).

 

Les Asiatiques aiment nous concocter des films d'épouvante au scénario mélangeant poésie et moments tragiques !

Et dans les tops des tops des films triste il y a Dark Water (non pas le remake insipide avec Jennifer Connelly !)

La fin est hyper glauque et bouleversante à souhait, l’actrice incarnant la mère de la petite Yoshimi nous crève littéralement le cœur par sa détresse à la fin du film. Il faut quelques heures pour se remettre de ses émotions...

Dark Water de Hideo Nakata
Eden Lake de James Watkins

N°14 : Eden Lake (2008 de James Watkins).

 

Eden Lake possède ce genre de fin totalement révoltante et cruelle qu'on aime détestait ! Sans aucunes états d'âmes, le réalisateur nous balance une fin à la fois férocement cruelle et poignante à la vue du sort des pauvres victimes.Une fin bien triste !

Eden Lake de James Watkins
Haute Tension

N°13 : Haute Tension (2002/de Alexandre Aja).

 

Morbide, cruel, violent, gore et d'une tristesse absolue ! Bienvenue dans Haute Tension !!!

Les scènes de massacres au début du film sont difficiles à regarder tant la tension est extrême, la tension sera absolue lors de l'égorgement de la mère de famille. Cecile De France et Maiween nous arracherons quelques larmes sur certains moments d'une rare cruauté ! Sortez les mouchoirs !

Haute Tension
La Mouche de David Cronenberg

N°12 : La Mouche (1986/de David Cronenberg).

 

La dégradation physique de Seth Brundle en Brandon Mouche vous répugnera... Sa fin tragique vous chagrinera !

Une fin cruelle et sans concession, très émouvante et interprété avec brio par l'excellente Geena Davis.

 

La Mouche de David Cronenberg
L'Histoire Sans Fin de Wolfgang Petersen

N°11 : L'Histoire Sans Fin (1984 de Wolfgang Petersen).

 

L'une des scènes des plus traumatisantes pour tous les enfants de la génération 80 : La mort du cheval d'Atreyu !

Une scène d'une tristesse absolue, avec une musique glauquissime à souhait, pour un film fantastique qui cible à la base le jeune public !

 

L'histoire Sans Fin de Wolfgang Petersen
The Eye de Oxyde et Danny Pang

N°10 : The Eye (2002 de Oxyde & Danny Pang).

 

L'un des plus beaux et crispant film de fantômes. The Eye est également très mélancolique, avec énormément de scènes poignantes et tragique. La scène du décès de la petite YingYing est notamment très rude nous glissant dans le coin de l’œil la petite larme qui va avec !

The Eye de Oxyde et Danny Pang
Candyman de Bernard Rose

N°9 : Candyman (1992 de Bernard Rose).

 

Il est devenu une véritable légende urbaine ! Candyman Candyman Candyman Candyman Candy... Ah non pas 5 fois ;)

En plus de l'impact qu'a eu le film, il faut souligner l'ambiance mélancolique qu'il y a tout au long du film ! L’apothéose est bien entendu la fin du film lors de l'enterrement de la belle Helen ! Une fin bien triste mais en même temps très jolie.

Candyman de Bernard Rose
The Descent de Neil Marshall

N°8 : The Descent (2005 de Neil Marshall).

 

Mine de rien, malgré son côté hyper violent et claustrophobe, The Descent dispose de scènes totalement dérangeantes et véritablement poignantes. La scène finale est incroyablement morbide, marque les esprits et donne le cafard pour quelques heures après le visionnement du film. Quel final de fou furieux, encore une fois, préparez la boite de Kleenex.

The Descent de Neil Marshall
Broken

N°7 : Broken (2006 de Simon Boyes et Adam Mason).

 

La fin du film Broken est l'une des plus tragiques qui existent dans le genre horreur ! On croit arriver une jolie happy-end mais non! c'est cruel et sans concession aucune de la part du réalisateur ! Une fin hystérico-tragique bien noire qui prend aux tripes ! On ne peut rester de glace devant l'horreur que subit le personnage principal !

Broken
Shutter

N°6 : Shutter (2000 de Parkpoom Wongpoom et Banjong Pisanthanakun).

 

Vous cherchez le film le plus traumatisant et bouleversant du ciné asiatique ? La réponse c'est Shutter !

La fin vous donnera la chaire de poule tant c'est noir, morbide, glaçant et à la fois poétique, et d'une tristesse absolue !

On a du mal à s'en remettre, je me souviens mettre endormie par la suite dans une morosité sans nom ! Énorme le ressentit et l'impact que nous envoie ce film !

Shutter
Ginger Snaps de John Fawcett

N°5 : Ginger Snaps (2000/de John Fawcett).

 

Morbide d'entrée avec une scène d'intro mettant en scène différentes situations de suicides, Ginger Snaps se boucle sur une scène de fin funèbre et d'une mélancolie extrême, le tout accompagné d'une bande sonore qui vous déclenchera très certainement les glandes lacrymales...

Ginger Snaps de John Fawcett
Les Autres de Alejandro Amenabar

N°4 : Les Autres (2001/de Alejandro Amenabar).

 

 

Quel twist final ! rien qu'en y repensant on en a encore la chaire de poule ! Les Autres est muni d'un final détonnant et inattendue le tout saupoudré de poésie ! "Répétez après moi : C'est notre maison !"... Brrr Nicole Kidman et ses 2 gosses nous filent la larme à l’œil tant c'est déchirant !

Les Autres de Alejandro Amenabar
La Ligne Verte

N°3 : La Ligne Verte (1999 de Frank Darabont).


Frank Darabont, expert en reprise des films de Stephen King nous émeut en 1999 avec La Ligne Verte. Il faut le paquet de kleenex à la fin du visionnement tant on en sort complètement bouleversé !

La fin de La Ligne Verte est très dure et à la fois très poétique !

Ah John Coffee, tu nous en aura fait verser des larmes !

Une fin Cruelle et Magnifique à la fois ! Bravo.

La Ligne Verte
Moi Zombie, Chronique de La Douleur de Andrew Parkinson

N°2 : Moi Zombie - Chronique de la Douleur (1998/de Andrew Parkinson).

 

Rien que le titre est évocateur ! Rarement un film traitant du sujet "Zombie" aura autant était intimiste et profondément triste ! Bouleversant et d'une noirceur absolu, il faut un certain temps pour s’en remettre, on en ressort véritablement éreinté émotionnellement  !!! Larmes à profusion garantie devant ce chef d'oeuvre macabre !

Moi Zombie, Chronique de La Douleur de Andrew Parkinson
The Mist de Frank Darabont

N°1 : The Mist (2007/de Frank Darabont).


Repris du book de Stephen King, The Mist a certainement l'une des fins les plus tragique et triste du septième art. Une fin qui renverse complètement les tripes par sa cruauté. C'est pas pour rien que Stephen King en personne a déclaré que The Mist est la meilleure adaptation cinématographique de ses œuvres ! Âmes sensibles, préparez la boite de Kleenex ! On en sort pas indemne !

The Mist de Frank Darabont

REAGIR A L’ARTICLE :


© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2017 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs.