LÉGENDES URBAINES JAPONAISES

Dans ce dossier, je vais vous présenter 5 légendes urbaines japonaises.

CHAPITRE 1 : LE VILLAGE INUNAKI.

Il s'agit d'un mystérieux village se trouvant quelque part au Japon. A l'entrée du village, on trouverait un panneau indiquant "les lois constitutionnelles du Japon ne s'appliquent pas ici". Les habitants du village vivraient de manière assez spéciale puisque l'inceste, le cannibalisme et le meurtre y seraient monnaie courante. Pour des raisons inconnues, les appareils électroniques ne fonctionneraient pas dans le village. Tous ceux qui s'y sont rendu n'en sont jamais revenu. 

CHAPITRE 2 : KASHIMA REIKO.

Il s'agit d'une femme qui, en rentrant chez elle, fût agressée par un groupe d'hommes. Après avoir été violée et battue, elle fût laissée pour morte. Après avoir repris connaissance, elle appela à l'aide sans recevoir de réponse. Elle rampa pour trouver de l'aide, mais elle a fini par s'effondrer sur une voie ferrée. Un train passa et la coupa en deux. Depuis, son fantôme ère à la recherche de ses jambes. Si vous la croisez, elle vous demande : "Où sont mes jambes ?". Si vous ne pouvez pas lui répondre, elle vous arrache les vôtres. Il faut lui dire "sur la voie Meishin", ce à quoi elle répondra "Et qui est-ce qui te l'a dit ?". Vous devrez alors dire "c'est Kashima Reiko qui me l'a dit" pour la faire disparaître.

CHAPITRE 3 : SATORU-KUN.

Selon une légende, Satoru-kun serait un esprit, un fantôme ou un démon, personne ne connait vraiment sa nature, qui apparaît sous la forme d’un jeune garçon. Il saurait tout sur le passé, le présent et l’avenir et pourrait répondre à toute question qui lui serait posée. Pour l’invoquer, il suffirait de se soumettre à un petit rituel qui nécessiterait une cabine téléphonique, des pièces de monnaie et un téléphone portable. Pour commencer, il faudrait insérer quelques pièces de monnaie dans une cabine téléphonique, composez son propre numéro de portable et répéter la phrase suivante : « Satoru-kun, Satoru-kun, s’il te plaît viens ici. Satoru, Satoru, s’il te plaît montre-toi. Satoru, Satoru, s’il te plaît montre-toi si tu es là-bas. » Ensuite, raccrocher le combiné, éteindre votre portable et l’esprit devrait vous appeler dans les 24h. La première fois qu’il se manifestera, Satoru-kun vous indiquera où il se trouve avant de raccrocher. Par la suite, il vous appellera à plusieurs reprises et, à chaque fois, il sera un peu plus proche de vous. Enfin, lors de son dernier appel, il devrait vous dire « Je suis avec toi maintenant ». Et à ce moment précis, vous devrez poser votre question, très rapidement. Néanmoins, il y aurait quelques règles à ne pas enfreindre ! Ne l’appelez pas si vous n’avez pas de questions à poser, ne le touchez pas et ne vous retournez pas pour tenter de le regarder. Si vous enfreigniez l’une de ces règles, Satoru-kun vous emportera avec lui en enfer. 

CHAPITRE 4 : LA FILLE DE L'INTERSTICE.

Comme son nom l’indique, la fille de l’Interstice serait un esprit vivant dans les petits interstices entre les meubles, les portes, les tiroirs etc. La légende affirme que si jamais vous rencontrez son regard, alors la fille de l’Interstice vous proposera de jouer à cache-cache. Seulement, si vous apercevez ses yeux une nouvelle fois, vous serez pris dans une autre dimension ou projeté en enfer. 

CHAPITRE 5 : LA PIÈCE ROUGE.

La pièce rouge est une légende qui raconte qu’un pop-up apparaîtrait parfois sur les écrans d’ordinateur quand on est connecté à Internet. Ce pop-up montrerait simplement une porte rouge et une voix enregistrée  dirait « Aimez-vous… ». Si jamais le pop-up était fermé avant la fin de la phrase, il réapparaitrait inexorablement jusqu’à ce que la voix puisse enfin terminer la question « Aimez-vous la pièce rouge ? ». Tous ceux qui verraient ce pop-up seraient retrouvés morts, les murs de leur appartement ou de leur maison repeints avec le rouge de leur propre sang. La légende aurait commencé avec une animation flash représentant un jeune garçon maudit après avoir vu le pop-up, mais elle aurait gagné de la notoriété en 2004, en devenant le symbole d’une jeune meurtrière de 11 ans.

RÉAGIR A L’ARTICLE :

Anciens Commentaires :

Commentaires: 2 (Discussion fermée)
  • #1

    Noemie (samedi, 02 mai 2015 19:36)

    Sa glace le sang c'est histoire

  • #2

    marine (mardi, 12 mai 2015 13:56)

    Je croit que je vais avoir du mal a m'endormir nan mais srx sa fait trop flipper


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2020 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leurs auteurs ou ayants droits respectifs.