INSIDIOUS - CHAPITRE 3

Insidious - Chapitre 3 de Leigh Whannell - 2015

Titre : Insidious - Chapitre 3

Genre : Epouvante

Titre Original : Insidious : Chapter 3

Année : 2015

Réalisateur : Leigh Whannell

Acteurs : Dermot Mulroney, Stefanie Scott, Leigh Whannell, Lin Shaye, Angus Sampson, Hayley Kiyoko, Steve Coulter, Ele Keats...

 

Synopsis :

Specs et Tucker se rendent chez une famille ayant besoin d'aide. Elise arrive à pénétrer chez eux et tente de prendre contact avec Allison, qui aurait ramené un esprit malfaisant lors de son accident.

Critique du film d'horreur Insidious - Chapitre 3 de Leigh Whannell par Romain - Horror-Scaryweb.com

Tout le monde connaît les deux films cultes de James Wan, Insidious et Insidious – Chapitre 2. Ces deux œuvres du grand réalisateur ont marqué les esprits, et tiennent déjà aujourd'hui une place de grands classiques dans le cinéma d'horreur. Mais en cette année 2015, nous voyons sortir Insidious – Chapitre 3, signé Leigh Whannell, déjà connu en tant que scénariste de la plupart des films de James Wan, et comme producteur des films de la saga Saw.

Insidous – Chapitre 3 n'est pas une suite des précédents volets, mais il en est une préquelle. L'histoire se déroule quelques années avant les événements chez la famille Lambert.

Insidious - Chapitre 3 de Leigh Whannell - 2015

Le film débute sur une « mise en bouche » assez intéressante, qui nous dévoile l'histoire de Quinn, une jeune et jolie fille n'ayant pas fait le deuil de sa mère décédée. Nous retrouverons alors dès la première scène encore une fois notre très chère Lin Shaye dans le rôle d'Elise, dont le jeu d'actrice ne tarde pas à se mélanger parfaitement à une ambiance inquiétante qui accroche le spectateur dès les premières minutes. Le début reste ainsi un début de film d'horreur plutôt classique , nous installant bien dans le cadre et le contexte de l'histoire, et ne tardant pas à nous plonger dans une atmosphère d'angoisse suprême où les jump-scares et la tension seront au rendez-vous.


Un élément déclencheur vient alors lancer l'intrigue dans ce climat apeurant, et le film démarrera pleinement à cet instant. D'ailleurs, la touche émotionnelle que renvoie la jeune Quinn pour sa mère rend l'histoire encore plus accrocheuse, et il est de nos jours devenu rare de voir un film qui captive autant le spectateur en mêlant une ambiance particulièrement effrayante qui, en l'occurrence, fait encore mieux que les précédents volets.

Insidious - Chapitre 3 de Leigh Whannell - 2015

De plus, on peut dire que ce film entretient un teint soigné qui balance entre des couleurs sombres et un cadre réaliste non conventionnel. Par là, j'entends que nous ne sommes pas dans un lieu habituellement utilisé dans l'épouvante, comme une maison de campagne ou bien un manoir lugubre, mais nous sommes dans un appartement en centre-ville où toute l'histoire se déroule, et en utilisant des codes toutefois classiques dans ce style de cinéma. Pourtant, l'ambiance, le suspense, la tension, et même la musique du film parviennent à nous faire trembler avec une vivacité digne de chef d'oeuvre comme Conjuring


Nous nous trouvons alors dans un univers où tout est traité parfaitement, sans faire dans l'excès ou le gore pour donner de la sensation à la jeunesse. Peut-être devrais-je dire que les jump-scares sont souvent un peu trop présents, mais cela dit bien maniés.

Insidious - Chapitre 3 de Leigh Whannell - 2015

Au fur-et-à-mesure que le film avance, le spectateur est confronté à des scènes où notre héroïne doit faire preuve d'un courage hors du commun, et s'en suivra donc un grand sentiment de compassion pour elle, mêlé à une grande dose de terreur. Il est aussi confronté à des scènes vraiment angoissantes, presque troublantes : La femme presque immobile sur le fauteuil, l'homme saluant Quinn dans l'ombre au bout de la rue, Elise toute seule dans son sous-sol... Et tout ça avec des teints aussi sinistres du début à la fin ! De plus, on reconnaît dans Insidious 3 certains codes et  éléments classiques de l'horreur. Avec tout ça, nous retrouvons avec plaisir quelques clins d’œil utiles aux premier et deuxième volets, qui nous explique quelques origines de la saga sans non plus aller trop loin.

Insidious - Chapitre 3 de Leigh Whannell - 2015

Le film s'achève sur une sorte de Happy End après une belle bataille entre humanité et démon, qui représente dignement la confrontation entre un bien innocent et un mal persécuteur. Le final est toutefois ancré dans un style de cinéma récent qui diffère de ce que l'on voyait avant : en soumettant des grands plans à l'américaine travaillés pendant des heures, des passages bourrés de suspense et des événements un peu trop attendus du public. Même le générique offre une dernière part de frisson en offrant des images presque macabres sous une musique brillamment adaptée.


Ainsi, Insidious - Chapitre 3 est un film très réussi, qui est soigné sur tous les niveaux : scénario, ambiance, musique, teint, cadre... Il faut cependant le voir comme ce qu'il est : un film qui est paru dans les années 2010, qui fait partie des productions ayant créé un style de cinéma à part entière pour un public devenu soit trop difficile, soit lassé d’œuvres classiques vues et revues. Notre époque n'est peut-être pas la meilleure en matière de cinéma d'épouvante, mais des films comme celui-là nous prouve qu'il n'en peut-être que mieux. Un excellent film, très bonne préquelle de la saga : Insidious 3 ou quand l'art semble jouer avec les ficelles de nos émotions.


Note de Romain

La Bande Annonce :

Images du film :


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2019 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leursauteurs ou ayants droits respectifs.