ZOMBEAVERS

Zombeavers de Jordan Rubin - 2014

Titre : Zombeavers

Genre : Horreur

Titre Original : Zombeavers

Année : 2014

Réalisateur : Jordan Rubin

Acteurs : Rachel Melvin, Cortney Palm, Lexi Atkins, Hutch Dano, Jake Weary, Peter Gilroy, Rex Linn, Brent Briscoe...

Durée : 1h17

 

Synopsis :

Alors que Zoé, Mary et Jenn rêvent d'un week-end paisible entre filles dans un chalet isolé, sans garçons à l'horizon, quelques amis arrivent par surprise. Ce qu'ils ignorent tous, c'est que des déchets toxiques ont été déversés dans le lac voisin, entraînant une mutation des habitants des lieux. Le week-end au calme devenu week-end de débauche vire au cauchemar : des castors OGM aux dents ultra acérées, prêts à tout dévorer sur leur passage débarquent ! Une horde de castors zombies qui n'ont qu'une envie : se délecter de sang et de délicieuse chair humaine, transformant au passage leurs victimes en des créatures humanozombiescastors complètement enragées !

En 2014, un nouveau film ovni a vu le jour dans le joyeux univers du monde horrifique et pas des moindres puisque ce film met en scène des Castors Zombies !!! On avait eu droit à des moutons carnivores dans Black Sheep ou encore des requins à deux têtes ou autres créatures aquatiques bizarroïdes dans les productions SyFy… mais les castors zombis, on ne nous l’avait pas encore fait !


Cette idée un peu farfelue nous vient de Jordan Rubin, qui a écrit et réalisé Zombeavers en 2014. Ce film est son premier long métrage de sa carrière.


Vu le titre, vous aurez compris que Zombeavers est un film que ne se prend pas du tout au sérieux, on est en plein dans la comédie horrifique avec quelques touches de gore.

Zombeavers de Jordan Rubin - 2014

Pour l’histoire, on va retrouver une bande de jeunes, que l’ont peut qualifier de « gros débiles », qui se sont installés pour quelques jours dans la maison de campagne familiale de l’un d’entre eux… Aux abords de la maison, il y a un lac avec un ponton pour pouvoir y faire bronzette. Mais les pauvres vont bientôt avoir la visite de castors très énervés et aux yeux un peu bizarres… Les castors sont en réalités morts et revenus à la vie et ils ne vont pas tarder à attaquer les jeunes et les contaminés… Une longue nuit d’enfer les attends…  


Dès la scène d’intro, on sent le côté ultra kitsch du film… Les acteurs surjouent, les dialogues sont d’une profonde débilité et alors lorsque arrive le moment où l’on découvre comment les castors se font contaminer et deviennent zombies, c’est d’un cheap ultime ! Mon dieu, les effets spéciaux sont très moches et les castors sont vraiment très mal faits, on grille direct que c’est des peluches…

Zombeavers de Jordan Rubin - 2014

C’est vraiment la déception du film, je me doutais que le film allait être totalement barré mais j’espérais qu’au niveau des effets spéciaux et maquillages, le film serait bon… Et bien non… Malgré quelques bonnes scènes gores, les castors eux, sont totalement foirés et ne sont pas du tout crédibles… Les acteurs ont du bien rigoler en voyant la gueules des castors zombies… Comment réussir à faire semblant d’avoir peur devant ces peluches toutes pourries ? lol C’est peut-être pour ça qu’ils jouent si mal ?


Oui car l’interprétation est ratée dans l’ensemble elle aussi. Ce que je n’ai vraiment pas aimé dans le film, c’est la conception dont le réalisateur a de la mentalité des jeunes adultes… Parce que plus débiles et obsédés sexuels que les personnages qui composent le jolie monde de Zombeavers, y’a pas !


En clair, pendant les trente premières minutes, on va entendre que des « Bite », « Chatte », « Couille »… et voir que des parties de jambes en l’air…. A croire que l’être humain âgée entre 20 et 30 ans pense qu’à copuler et parler de sexe… Quelle profondeur d’esprit… Assez hallucinant de stéréotypés les jeunes qu’à ça… 

Zombeavers de Jordan Rubin - 2014

Vous l’aurez compris, le début du film s’apparente plus à un American Pie qu’à un film d’horreur… Heureusement nos peluches castors zombies vont enfin se mettent à l’action est là, le film va enfin entrer dans une phase burlesque certes mais sympa et assez sanglante.


On y retrouve d’ailleurs quelques clins d’oeil aux standards du film zombiesque, La Nuit Des Morts-Vivants en tête…. Les jeunes vont commencer à clouter des planches sur les fenêtres… Scène très drôle puisque après réflexion, ils vont tilter que ça ne sert à rien puisque les castors rongent le bois^^


L’élément fort du film c’est l’idée qu’a eu le réalisateur concernant la transmission du virus ! Comme tout film de morts-vivants, une morsure suffit pour être transformé ! Et ce qui est excellent ici, c’est que lorsque les personnages se sont mordre par les castors, ils se transforment alors en hybride mi-humain-mi castors zombies ! J’ai beaucoup aimé l’idée, qui en plus, permet de lancer un second souffle au film, car les attaques de castors finissent par être toujours pareilles au bout d’un moment.

Zombeavers de Jordan Rubin - 2014

J’ai bien aimé aussi comment le réalisateur nous prend à contre-pied concernant le rôle des personnages… On ne sait pas du tout dans quel ordre ils vont mourir et d’ailleurs ce n’est pas spécialement celle que l’on croit qui va devenir l’héroïne tueuse de zombies. Ça change des films d’horreur bateau pour teenagers car la du coup on a un minimum de suspense, ça fait pas de mal !


Le réalisateur va rester dans son esprit burlesque jusqu’au bout car après une partie plus sérieuse et par moment assez dark, avec pas mal de scènes gores et des zombies assez furax… Le film va se clôturer sur une scène de fin débilos dans le même esprit que la scène d’intro amis totalement assumé par le réalisateur.

Zombeavers de Jordan Rubin - 2014

Pour conclure, Zombeavers est un véritable nanar, l’histoire est totalement improbable mais on ne s’ennuie pas une minute tant c’est volontairement con et assumé !

La première demi-heure est pénible car ça s’apparente trop à American Pie mais la suite du film est bien mieux, une fois que les castors zombies passent à l’action. Les castors sont craignos tant ils sont mal faits mais le gore est très présent et les scènes de morts originales et drôles.

Un film distrayant et con à défaut d’être révolutionnaire.  Ma note est de 2,5/5 donc j’arrondie à 3.


Note d'Anto

La Bande Annonce :

Images du film :


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2019 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leursauteurs ou ayants droits respectifs.