PONTYPOOL

Titre : Pontypool

Genre : Horreur

Titre original : Pontypool - Talking Dead

Année : 2008

Réalisateur : Bruce McDonald

Acteurs : Stephen Mchattie, Lisa Houle, Georgina Reilly, Hrant Alianak, Rick Roberts...

 

Synopsis :

Pontypool, Ontario. Grant Mazzy, autrefois grande star de la radio nationale, se dirige, comme chaque matin à la station radio de la ville, situé dans le sous-sol de l'église. Il y rejoint Sydney et Laurel, les standardistes. Mais en plein milieu de la matinée, des émeutes font rages dans la région : un terrible virus vient d'être relâché. L'équipe n'a pas le choix : rester dans le sous-sol et informer les populations.

Critique d'Anto :

 


Il est souvent très complexe d’arriver à quelque chose avec un budget dérisoire mais pourtant certaines petites productions s’en sortent avec les honneurs, on peut citer notamment Le Projet Blair Witch. Avec un budget estimé à 1 500 000 dollars, Bruce Mc Donald a tout de même réussi à réalisé Pontypool, un film Canadien connu aussi sous le titre Talking Dead. Ayant lu des critiques très tranchées sur les différents sites que j’ai parcourus, certains criant « au génie », d’autres « au film bien pourave », j’ai donc décidé de me faire ma propre opinion.

 

Pontypool c’est donc l’histoire d’un animateur qui pour rejoindre les studios de sa radio va croiser une femme avec un comportement très bizarre… Il va hésiter avant de renoncer à appeler la police puis va reprendre la route. Arrivé à sa radio, et en compagnie de sa productrice et de son ingénieur technique, ils vont bientôt apprendre par le biais d’appel d’habitants de la ville et de leur reporter que la ville est entrain de vivre quelque chose d’assez incroyable… Les habitants de Pontypool deviendraient tous à moitié fous et s’entretueraient… Coupés de tout et cloitrés entre les quatre murs du studio, les trois protagonistes  vont assister par le biais de la radio au chaos de leur ville jusqu’à ce que le danger arrive à eux…

D’entrée si vous vous attendez à un film de zombies, je vous conseille fortement de passer votre chemin car non, il y a point de zombies dans ce film. D’ailleurs pendant tout le film, on n’entendra pas une seule fois le mot zombie ou mort-vivant… Il s’agit ici d’un virus… Un virus vraiment spécial… Je n’en dirais pas plus pour ne pas spoiler… Mais personnellement je suis tombé sur le derrière en apprenant l’origine du chaos tant c’est totalement invraisemblable…

 

Et honnêtement c’est vraiment dommage car malgré le manque de budget on sent que le réalisateur a de l’idée et qu’il fait le maximum pour nous sortir un film original.

Pontypool est un film à huit clos, l’action se déroule uniquement dans le studio de la radio et du coup c’est comme si nous étions avec les trois protagonistes pris au piège et qu’on attendait impatiemment des nouvelles de l’extérieur par le biais de la radio… Le réalisateur nous oblige en quelques sortes  à faire appel à notre imagination. Par le récit des différentes personnes qui vont témoigner par la radio, il va réussir à faire monter intelligemment l’adrénaline, on va constamment se demander ce qu’il se passe, on aimerait voir ce qu’il y a dehors…. Du coup une sorte de frustration va nous envahir mais en même temps c’est ce qui va entretenir le suspense pendant un bon moment…

Mais avant d’en arrivé à ce suspense prenant, je vous conseille de vous préparez un bon café car honnêtement la mise en place du film est franchement longue, très loooooooooongue… Les trente-quarante premières minutes sont vraiment chiantes, y’a pas d’autres mots, on se fait radicalement chier comme des rats morts… Surtout que les sujets que va aborder l’animateur sont tous sauf intéressants…

 

J’ai du lutter pour ne pas arrêter le film… Mais heureusement d’un coup, les témoignages vont enfin arriver et la le film va prendre une tournure beaucoup plus sympathique, on va être comme témoin de ce qui se passe comme je l’ai dis un peu plus haut dans ma critique et c’est franchement original  et vraiment prenant…

Malheureusement, lorsque le réalisateur va nous dévoiler ce qu’est en réalité le virus et comment il se propage, on tombe de haut tant c’est invraisemblable et totalement ridicule !

Honnêtement j’ai rarement vu un scénario partir en vrille totale comme ça… Le réalisateur a dit vouloir faire un film original pour sortir du lot des films de zombies… Ah ba là c’est sur que ça sort du lot tant c’est du grand n’importe quoi … J’aurai même préférer rien savoir du tout et qu’il laisse planer le doute sur l’origine de la contamination plutôt que de gâcher le concept original et le suspense qu’il avait créé en nous sortant une telle aberration…

 

A noter par-contre la composition tout à fait correct des acteurs, ils font bien le taf et on s’attache assez rapidement à eux avec une mention à Stephen McHattie, l’animateur de la radio qui porte vraiment le film quasi à lui seul sur ses épaules.

Pour conclure, Pontypool est un film vraiment long et chiant au démarrage, les trente premières minutes sont une vraie purge à suivre, faut vraiment lutter de chez lutter pour tenir éveillé… mais au fil du temps, le réalisateur va réussir à nous plonger vraiment dans son histoire en  faisant monter l’adrénaline grâce à un concept vraiment original et intelligent. Malheureusement le suspense va terminer sa chute sur une fin totalement absurde et nulle.

Au final, le film vaut quand même pas grand-chose… Je vais mettre un point pour le jeu d’acteurs et un demi-point pour le concept original donc au final je lui donne 1,5/5 (j'arrondie à 2).

Note d'Anto


Politique de confidentialité | Politique des cookies
© Copyright Horror-ScaryWeb.com 2010-2019 - Tous droits réservés Copie partielle interdite. Tous les contenus multimédia (images, photos, vidéos..) diffusés sur ce site sont la propriété de leursauteurs ou ayants droits respectifs.